Vers une relativisation de la perte du triple A ?

Après les trois sondages parus en début de semaine sur la perte du triple A français, TNS Sofres publie une nouvelle étude* sur le sujet, réalisée jeudi 19  janvier. Celle-ci montre que 48% des Français considèrent comme graves pour l’économie du pays les conséquences de la dégradation de la note française (8% « très graves » et 40% « assez graves »). A l’inverse, 43% les estiment faibles (37% « pas vraiment graves » et 6% « pas graves du tout »).

Une étude Ifop réalisée de samedi à lundi dernier** livrait des chiffres nettement différents pour une question identique : 68% des Français considéraient que les répercussions pour l’économie française étaient graves et 32% « pas graves ». Si l’absence de possibilité de ne pas se prononcer dans le sondage Ifop, alors qu’elle était offerte dans le sondage TNS Sofres, interdit de conclure à un recul de 20 points de l’inquiétude concernant les conséquences de la dégradation, ces chiffres démontrent néanmoins une perte de vitesse de cette opinion au sein de la population française. L’absence d’effets visibles à la dégradation, notamment la faiblesse des taux auxquels la France a réussi à emprunter sur les marchés durant la semaine écoulée, semble avoir relativisé la portée de cet événement.

Ce sondage TNS Sofres permet également de constater combien cette question de la note française auprès des agences de notation est politiquement clivée. Thème d’affrontement des politiciens de gauche et de droite au cours des dernières semaines, la perte du triple A divise les différents sympathisants : à l’UMP, les conséquences sont minimisées avec 67% des sympathisants qui qualifient les conséquences de peu ou pas du tout graves. Au PS en revanche, 58% des sympathisants évoquent des conséquences graves.

 

Résultats détaillés du sondage TNS Sofres

* Sondage TNS Sofres et Mediasprism pour I-télé, réalisée par internet le 19 janvier 2012 auprès d’un échantillon de 1004 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. http://www.tns-sofres.com/_assets/files/2012.01.20-tripleA.pdf

**  * Sondage Ifop pour Sud Ouest dimanche, réalisé par téléphone les 15 et 16 décembre 2011, auprès d’un échantillon de 851 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. http://www.ifop.com/media/poll/1712-1-study_file.pdf

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s