Chiffre du jour : 0,5% d’intentions de vote pour Jean-Pierre Chevènement

Jean-Pierre Chevènement a annoncé ce matin son retrait de la course à l’élection présidentielle. Il n’a pas indiqué à quel candidat il allait se rallier. Ce n’est pas la faiblesse persistante du candidat dans les intentions de vote qui devrait susciter les convoitises. L’ancien ministre de l’Intérieur devra plutôt compter sur sa valeur « symbolique » : son positionnement original à gauche, notamment son attachement à la souveraineté nationale, et son aura personnelle d’ancien ministre.

Les sondages d’intentions de vote conduits depuis l’annonce de la candidat du président du Mouvement citoyen et républicain, début novembre, ont révélé que la candidature de Jean-Pierre Chevènement ne rencontrait guère d’écho dans l’opinion. Bien loin de ses 5,33% à l’élection présidentielle en 2002 ou de sa position de troisième homme dans les sondages au début de l’année 2002, l’ancien ministre socialiste était crédité, dans les dernières études, de 0,5% ou même de moins dans les sondages. Le score le plus élevé obtenu par Jean-Pierre Chevènement fut de 3% (sondage BVA du 18 et 19 novembre 2011).

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s