Qui veut vraiment l’élection de François Hollande ou de Nicolas Sarkozy ?

Au-delà de l’exercice convenu des intentions de vote, certains sondages permettent de mesurer l’adhésion réelle aux candidats qui concourent à l’élection présidentielle. Car il existe une différence entre l’intention de voter pour un candidat et la volonté réelle que celui-ci occupe la fonction suprême. Combien ne votent que par défaut, pour contrer un candidat plutôt qu’en réelle faveur de l’autre ? Quel engouement suscite d’un côté un président sortant qui a déçu par ses actions et irrité par son style, de l’autre côté un candidat socialiste choisi une fois le « champion » Dominique Strauss-Kahn écarté de la course, un candidat souvent décrié comme trop « mou » et trop consensuel ?

Un sondage Ipsos nous renseigne sur l’attitude des Français à l’égard des deux principaux candidats à l’élection présidentielle.

 

Seuls 14% des Français souhaitent réellement la victoire de François Hollande, et la même proportion celle de Nicolas Sarkozy

Le « champion des sondages », qui domine largement les intentions de vote au second tour, ne suscite l’adhésion pleine et entière que de 14% des Français, qui déclarent que « c’est vraiment lui que [je] veux voir élu ». Et, de la même manière, 14% des Français souhaitent réellement la victoire du président sortant.

Ainsi, les candidats des deux principaux partis n’enthousiasment qu’une faible partie des électeurs, ce qui vient accréditer la théorie d’une campagne qui ne suscite que peu de passion.

Le choix « par défaut » domine chez les électeurs des deux principaux candidats

Il apparaît donc, que parmi les électeurs souhaitant la victoire respective de ces candidats, le choix se fait plus souvent par défaut, parce qu’à leurs yeux, il vaut mieux qu’un candidat soit élu qu’un autre. Ainsi, sur les 52% de Français souhaitant la victoire de Français Hollande, 38% le soutiennent en préférence à Nicolas Sarkozy (et 14% vraiment pour lui-même donc). Autrement dit, parmi les soutiens du candidat socialiste, seul un quart adhère véritablement à sa candidature, et trois quarts s’y rangent « par défaut », pour faire barrage au président sortant.

S’agissant de Nicolas Sarkozy, ce phénomène est légèrement moins accentué, mais certainement avant tout parce que le président de la République dispose de moins de soutiens. Parmi les 34% de Français qui déclarent souhaiter sa victoire, 14% le font parce qu’ils veulent vraiment que Nicolas Sarkozy effectue un second mandat, et 20% parce qu’ils ne veulent pas d’une victoire du candidat socialiste (soit une proportion de deux tiers de soutiens « par défaut » et d’un tiers par adhésion véritable).

 

Le rejet de Sarkozy est majoritaire (insurmontable ?)

Même si l’engouement suscité par les deux candidats peut apparaître également faible dans les deux camps, une différence de taille apparaît entre les candidats. L’ampleur du rejet suscité par le candidat de l’UMP n’a pas de commune mesure avec celle qui touche le candidat du parti socialiste.  37% des Français déclarent souhaiter « vraiment que François Hollande soit battu ». Concernant Nicolas Sarkozy, cette proportion est largement majoritaire (57%), ce qui explique naturellement que le président sortant soit nettement devancé dans les intentions de vote au second tour par son rival socialiste. Cet handicap majeur qui persiste, à un peu moins de deux mois du scrutin, fait largement douter de la capacité de Nicolas Sarkozy à l’emporter. Mais il sonne également pour un défi pour François Hollande puisque ce sondage accrédite l’idée que le candidat socialiste serait davantage élu sur le rejet de Nicolas Sarkozy que sur ses propres propositions. S’il est élu, le candidat socialiste réussira-t-il à imposer son programme et à convaincre les Français du bien-fondé de ses solutions ?

 

Sondage Ipsos  en partenariat avec Logica Business Consulting pour France télévisions, Radio France et le Monde, réalisé par téléphone les 24 et 25 février 2012 auprès d’un échantillon de 959 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s