Les projections en sièges des intentions de vote aux élections législatives

Trois instituts de sondage ont produit ces derniers jours des projections en siège des intentions de vote nationales relatives aux élections législatives. Si l’on construit des fourchettes resserrées à partir de ces trois estimations (TNS Sofres, Ipsos et OpinionWay), on arrive aux résultats suivants* :

– Gauche : de 310 à 345 sièges. Le PS (associé au PRG et au MRG) y disposerait de 280 à 299 sièges.

– Droite parlementaire : de 235 à 265 sièges.

– Front national : de 0 à 2 sièges.

– MoDem : de 0 à 2 sièges.

 

De manière plus détaillée, voici ce que nous pouvons retenir des résultats fournis par les instituts :

1. La gauche disposerait d’une majorité assez confortable

La majorité absolue de l’Assemblée nationale s’établit à 289 sièges. Dans toutes les projections, celle-ci est atteinte par l’ensemble de la gauche, qui obtiendrait entre 303 et 357 sièges selon les différentes projections (en écart maximal). La projection minimale d’Ipsos est la plus pessimiste (303 sièges) mais varie peu de celles des autres instituts (305 pour TNS Sofres et 310 pour OpinionWay). Au maximum, la gauche pourrait espérer conquérir jusqu’à 357 sièges (toujours selon Ipsos, dont la projection donne un écart important), 347 pour OpinionWay et 345 pour TNS Sofres.

La droite parlementaire, minoritaire au sein du Palais Bourbon, disposerait tout de même d’un nombre de députés conséquent, plus important que celui de la gauche durant la législature 2007-2012 (228 sièges). Les projections accordent en effet à la droite entre 220 et 274 sièges (projections Ipsos). Les estimations plus resserrées des autres instituts lui donne entre 230 et 267 sièges (OpinionWay) et 235 à 265 (TNS Sofres).

Ainsi, dans la pire des hypothèses posée par ces projections, la gauche disposerait de 31 sièges d’avance sur la droite, dans la meilleure de 147.

2. Au sein de cette majorité, le PS n’est pas assuré de disposer d’une majorité absolue

Si la gauche domine, le PS n’est pas assuré d’avoir à lui seule la majorité absolue et pourrait avoir à composer avec ses alliés (EELV et Front de gauche).

Dans les différentes projections, le PS associé au PRG et au MRC obtiendrait entre 265 et 311 sièges (Ipsos). OpinionWay donne une fourchette basse de projection à 272 sièges, TNS Sofres à 280. L’hypothèse la plus optimiste de ces instituts se situe respectivement à 299 et 310 sièges.

Globalement, la majorité absolue (289 sièges) apparaît plutôt dans la fourchette haute des estimations des instituts.

3. EELV, le Front de gauche et le Nouveau Centre ne sont pas assurés de disposer d’un groupe parlementaire

Europe Ecologie les Verts, qui dispose d’un accord électoral avec le PS devrait atteindre son objectif de constituer un groupe parlementaire à l’Assemblée selon les projections d’Ipsos (de 17 à 23 sièges) et d’OpinionWay (de 18 à 24 sièges). En revanche, TNS Sofres livre une projection plus pessimiste où le seuil de 15 députés n’est pas forcément atteint (de 12 à 17 sièges).

Concernant le Front de gauche, les mêmes constats s’imposent, avec un nombre de sièges légèrement supérieur que le parti écologiste. Si l’on en croit les projections d’Ipsos et d’OpinionWay, le parti est assuré de disposer d’un groupe à l’Assemblée nationale (entre 21 et 23 sièges pour Ipsos, entre 20 et 24 pour OpinionWay). En revanche, TNS Sofres, qui donne un plus fort poids au PS/PRG/DVG dans sa projection, considère que le Front de gauche pourrait ne pas atteindre les 15 députés nécessaires (entre 12 et 18 sièges).

Quant au Nouveau Centre, dans la seule projection qui détaille son nombre de siège (Ipsos), celui n’atteint pas le seuil fatidique avec une projection de 9 à 14 sièges. L’existence d’un groupe centriste semble donc conditionnée à l’adhésion de députés d’autres partis qui s’allierait au parti d’Hervé Morin.

4. Le MoDeM et le FN ne seront peut-être pas représentés à l’Assemblée

Toutes les projections s’accordent sur le fait que le MoDem et le FN pourraient ne gagner aucun siège à l’issue de ces élections législatives. Concernant le parti centriste, celui-ci obtiendrait au maximum 2 (TNS Sofres et OpinionWay) ou 3 sièges (Ipsos). Selon ces mêmes projections, le Front national peut au mieux en espérer 2 (OpinionWay), 3 (Ipsos) ou 5 (TNS Sofres).

 

Les projections en sièges des différents instituts sont disponibles ci-dessous :

Ipsos :

OpinionWay :

 

TNS Sofres :

 

* La fourchette resserrée a été construite en prenant la plus haute des fourchettes minimales et la plus basse des fourchettes maximales dans les projections des trois instituts.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s