Le FN en tête aux européennes ? Notes de lecture pour le sondage Ifop

La publication hier d’un sondage Ifop pour le Nouvel Observateur donnant le FN en tête des intentions de vote pour les prochaines élections européennes fait énormément parler de lui. Le parti de Marine Le Pen, avec 24% des suffrages, devancerait en effet l’UMP (22%) et le PS (19%). Néanmoins comme tout sondage d’intention de vote, a fortiori de longs mois avant le scrutin, ce sondage doit être interprété avec prudence.

1. Les précautions qui s’appliquent à tous les sondages d’intention de vote

On ne le répétera jamais assez, un sondage donne le pouls de l’opinion à un instant T. Autrement dit, ce sont les rapports de force actuels qui sont mesurés dans ce sondage et pas ceux qui prévaudront le jour de scrutin. Le sondage n’est pas une prédiction. Ce qu’il faut en déduire, c’est qu’aujourd’hui, le FN ferait 24% des suffrages et devancerait les deux grands partis que sont l’UMP et le PS, mais le vote n’aura lieu que dans 8 mois. D’ici là, une campagne électorale se sera déroulée, avec des partis exposant leurs programmes respectifs, et des événements politiques pourront également influencer le rapport de force, notamment les résultats aux municipales qui auront lieu en mars prochain.

De plus, ce sondage est naturellement soumis à des marges d’erreurs. Celles-ci ne permettent pas d’établir avec certitude l’ordre d’arrivée du FN, de l’UMP et du PS. D’autres études devront venir confirmer ou infirmer les résultats obtenus dans ce sondage Ifop.

2. Les élections européennes, un scrutin particulier

En outre, ce sondage doit s’interpréter en tenant compte des spécificités du scrutin européen. Celui-ci est notamment marqué par des taux d’abstention records, les enjeux apparaissant éloignés pour les citoyens et les institutions européennes étant mal connues (rappelons notamment que seuls 41% des Français disent savoir que les membres du Parlement européen sont élus directement par les citoyens des pays membres dans une étude Eurobaromètre réalisée au printemps). De fait, seul 41% du corps électoral s’était rendu aux urnes lors de la précédente élection, en 2009, avec évidemment de fortes distorsions selon les catégories de population. En effet, les catégories populaires ont davantage tendance à s’abstenir, les personnes les plus âgées participent traditionnellement davantage, etc., ce qui engendre forcément des résultats atypiques, qui ne se reproduiront pas forcément lors d’élections à plus forte participation, où ces effets sont lissés (même s’ils ne disparaissent évidemment pas totalement).

Historiquement, les élections européennes sont plutôt défavorables aux deux grands partis (UMP et PS) et laissent émerger d’autres forces politiques (cf. les 16% d’EELV en 2009). Le scrutin européen apparaît souvent comme un « scrutin défouloir », qui pourrait donc être favorable au FN, sans que cela signifie pour autant que les résultats obtenus aux élections européennes se reproduiront aux élections suivantes (cf. les 2,3% d’Eva Joly à l’élection présidentielle de 2012 pour continuer sur l’exemple d’EELV). Si la force du FN semble aujourd’hui indiscutable, le score obtenu aux européennes n’est pas facilement transposable à d’autres scrutins, et il serait notamment malvenu de penser que le FN puisse faire un tel score aux élections municipales, dont les enjeux sont bien différents aux yeux des électeurs (CSA créditait le FN de 16% des suffrages au national dans un sondage publié en septembre).

Enfin, rappelons également que le scrutin a lieu à la proportionnelle par « grandes régions », des circonscriptions originales qui ne sont utilisées que dans le cadre de ce scrutin. Si l’on scrute ici le pourcentage obtenu par les partis au niveau national, celui-ci variera selon ces régions (en 2009, le score du FN était ainsi au minimum de 3% dans la circonscription Ouest et de 10% au maximum dans la circonscription Nord-Ouest). Et ce sont ces scores qui détermineront le nombre de sièges obtenus par chaque parti. Il n’est donc pas assuré qu’avec un tel mode de scrutin, le parti arrivant en tête en nombre de voix remporte le plus de sièges.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s