Les Français divisés sur l’interdiction des spectacles de Dieudonné


La volonté de Manuel Valls d’interdire les spectacles de Dieudonné a donné lieu à un face-à-face médiatique ces derniers jours entre le ministre de l’Intérieur et l’humoriste. Cette affaire suscite des réactions passionnelles, du côté des fans de Dieudonné, mais également de ceux qui veulent défendre les valeurs de la République face à des propos antisémites. Ce débat ramène également sur le devant de la scène la question de la liberté d’expression et de ses limites, comme l’avait fait avant elle celle des caricatures de Mahomet. Que pensent les Français de ce débat ?

 

Dieudonné, un personnage qui fait la quasi-unanimité contre lui

Les nombreux sondages réalisés ces derniers jours montrent que Dieudonné est une personnalité largement contestée : seuls de 14% (Harris interactive [1] et BVA [2]) à 16% des Français (Ifop [3]) déclarent en avoir une bonne opinion, le reste ne le connaissant pas ou en ayant une mauvaise opinion. Ce désamour va jusqu’au rejet : dans ces différentes enquêtes, de 4 à 5 Français sur 10 déclarent même avoir une « très mauvaise opinion » de Dieudonné, un niveau très important, qui n’est relevé qu’auprès d’un faible nombre de personnalités, très controversées.

En outre, le caractère antisémite de ses propos est largement reconnu : selon l’étude Harris interactive, 78% des Français déclarent avoir le sentiment que les propos tenus par Dieudonné dans le cadre de ses spectacles et autres interventions publiques sont antisémites (contre 18% pensant l’inverse et 4% ne se prononçant pas) et 68% les qualifient de dangereux (contre 28% et 4% des répondants qui ne se prononcent pas). Enfin, seuls 21% des Français estiment que les discours de Dieudonné sont drôles, tandis que 75% considèrent que ce n’est pas le cas (4% ne se prononçant pas).

Cependant, l’interdiction des spectacles divise largement

Malgré cette forte impopularité et une reconnaissance très majoritaire que des propos antisémites sont proférés, les Français apparaissent très divisés sur l’opportunité d’interdire les spectacles de Dieudonné. Globalement, un Français sur deux se montre favorable à l’interdiction, tandis qu’un sur deux s’y oppose. Ainsi, dans le sondage CSA [4]), 52% se disent favorables à l’interdiction et 48% défavorables ; dans le sondage BVA, 52% déclarent désapprouver les interdictions du spectacle et 46% les approuver (des résultats comparables eu égard à la marge d’erreur).

 

La méthode de Manuel Valls critiquée

Le sujet est loin d’être consensuel et la position de Manuel Valls est donc rejetée par un Français sur deux. Au-delà de ce jugement sur l’opportunité d’autoriser les spectacles, l’efficacité de la mesure prônée par le ministre de l’Intérieur est contestée : 64% des Français pensent que l’interdiction des spectacles ne constitue pas une mesure efficace pour lutter contre l’antisémitisme. La médiatisation de l’affaire semble être l’une des clés pour lire ce résultat : en offrant une telle exposition aux propos de Dieudonné, le combat de Manuel Valls n’a-t-il pas eu l’effet inverse à celui recherché ? C’est ce que pense la majorité des Français, 66%  estimant que « la décision de Manuel Valls est contreproductive et fait de la publicité à Dieudonné ».

 

L’affaire Dieudonné pourrait bien être le premier accroc à la popularité de Manuel Valls. Alors que l’action de l’occupant de la place Beauveau était jusqu’ici largement appréciée, à gauche comme à droite, cette mesure contestée vient bousculer sa cote d’opinion. Dans le dernier baromètre Ipsos, il perd 6 points, ce qui ne suffit cependant pas à lui faire perdre le titre de ministre le plus populaire (53% de jugements favorables sur son action).

 

 

Notes :
(1) sondage Harris interactive pour Salut les Terriens, réalisé par internet les 7 et 8 janvier 2014 auprès d’un échantillon de 1 116 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus http://www.harrisinteractive.fr/news/2014/Results_HIFR_slt_13012014.pdf (retour)
(2) sondage BVA pour I-télé, réalisé par internet les 9 et 10 janvier 2014 auprès d’un échantillon de 997 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus http://www.bva.fr/data/sondage/sondage_fiche/1421/fichier_itele_-_laffaire_dieudonne8202f.pdf (retour)
(3)sondage Ifop pour Métro, réalisé par internet les 8 et 9 janvier 2014 auprès d’un échantillon de 1 003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus http://www.ifop.com/media/poll/2459-1-study_file.pdf (retour)
(4)sondage CSA pour Atlantico, réalisé par internet les 7 et 8 janvier 2014 auprès d’un échantillon de 960 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus http://www.csa.eu/multimedia/data/sondages/data2014/opi20140108-l-interdiction-des-spectacles-de-dieudonne.pdf (retour)

Publicités

Un commentaire sur “Les Français divisés sur l’interdiction des spectacles de Dieudonné

  1. Je n’apprécie pas Dieudonné, tant s’en faut. Mais je n’admet pas le délit d’opinion qui fleurit en France depuis quelques décennies. Si quelque opinion choque le pouvoir, on la transmute en délit et le tour est joué. .
    C’est dangereux ! Le gaullisme, pendant la seconde guerre mondiale, a beaucoup bénéficié du rejet par la population de la propagande incessante anti-alliés de l’Etat Français.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s