Affaire Gayet, pacte de responsabilité : quel effet sur la courbe de popularité de François Hollande ?

La fin de l’année 2013 a été marquée, dans les sondages de popularité, par des records historiques à la baisse pour François Hollande. Avec son intervention télévisée de vœux le 31 décembre, précisée par sa conférence de presse le 14 janvier, le président de la République a tenté de reprendre la main politiquement, notamment sur le plan économique en annonçant le « pacte de responsabilité ». François Hollande a également développé ses intentions en matière de renforcement de la coopération franco-allemande. Ces annonces ont néanmoins été bouleversées par les révélations du magazine Closer sur sa vie privée.

Comment ces différents événements se répercutent-ils sur sa courbe de popularité ?

Une popularité stable voire en légère hausse…

Evolution de la courbe de popularité de François Hollande dans les différents baromètres des instituts de sondage
Evolution de la courbe de popularité de François Hollande dans les différents baromètres des instituts de sondage

La popularité de François Hollande semblait repartir à la hausse à la fin de mois de décembre, ou tout du moins, la baisse atteignait un pallier après un effritement significatif entre septembre et novembre. Cette tendance est également perceptible dans les premières études réalisées en janvier. Ainsi, dans les dernières mesures des différents instituts de sondage, les scores sont stables ou en hausse (à l’exception de la cote d’opinion Ifop – Paris Match) :

Récapitulatif sondages popularité hollande janvier 2014
Récapitulatif des dernières mesures de popularité de François Hollande

Ces différentes mesures s’étalent sur un mois (la plus ancienne étant celle de BVA, avec une fin de terrain le 13 décembre dernier). Si l’on ne s’intéresse qu’aux études les plus récentes, celles réalisées après la sortie du magazine Closer (10 janvier), soit celles d’Ipsos, de LH2 et de l’Ifop (cote d’opinion pour Paris Match), la tendance n’est pas claire :

– le jugement sur l’action mesuré par Ipsos est stable (24%, +1 point) ;
– la cote d’opinion de LH2 est également stable mais montre une tendance à la hausse, celle-ci n’étant néanmoins pas significative (26%, +2 points) ;
– la cote d’opinion de l’Ifop est en baisse (28%, -3 points).

… mais l’effet des événements est-il déjà mesurable ?

Les terrains de ces trois enquêtes ont été réalisés les 10 et 11 janvier. Si les répondants avaient donc sans doute entendu parler des révélations du magazine Closer parues le matin du premier jour du terrain, il n’est pas certain que ces mesures réalisées « à chaud » saisissent toute la potentielle onde de déflagration sur l’image du président. Ainsi, l’annonce de l’hospitalisation de Valérie Trierweiler a eu lieu postérieurement aux terrains d’enquête. L’affaire Closer pourrait donc encore faire bouger les courbes.

En outre, les prochaines publications des instituts de sondage nous renseigneront sur l’accueil réservé aux mesures avancées par le président de la République lors de sa conférence de presse du 14 janvier. Le « pacte de responsabilité » annoncé lors des vœux n’a pas eu d’effet significatif sur sa cote de popularité. Les précisions apportées devant les journalistes seront-elles en mesure de restaurer de la confiance entre les Français et François Hollande ?

Car, pour l’instant, malgré une légère tendance à l’amélioration, les courbes de popularité du président restent vissées à des records d’impopularité.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s