La profonde méfiance des Français à l’égard des journalistes et des médias

Bien qu’ils les consomment très largement, surtout la télévision, les Français se montrent très critiques à l’égard des médias et leur accordent une confiance très limitée. Deux aspects nourrissent notamment la défiance des citoyens envers les journalistes. D’une part, ces derniers leur apparaissent déconnectés de la vie réelle et, d’autre part, leur indépendance est très largement mise en doute.

Seul un peu moins d’un Français sur quatre déclare faire confiance aux médias

Seuls 23% des Français déclarent faire confiance aux médias. La suspicion à l’égard des journalistes est donc particulièrement élevée : 77% ne leur accordent pas leur confiance. A titre de comparaison, seuls 21% des Français déclarent ne pas avoir confiance dans l’armée ou 32% dans l’école. Nos citoyens apparaissent même plus confiants à l’égard des banques (35% leur faisant confiance), pourtant particulièrement mises à mal après la crise financière. Seuls les partis politiques suscitent plus de défiance que les médias (seuls 8% des personnes interrogées disent leur faire confiance).

La confiance accordée aux médias est particulièrement faible aux extrêmes de l’échiquier politique : seuls 17% des sympathisants du Front national et 16% de ceux du Front de gauche déclarent leur faire confiance (35% des sympathisants du PS, 30% de ceux du MoDem et 23% de ceux de l’UMP).

L’indépendance des journalistes fortement mise en doute

Pour une très large majorité des Français, les journalistes ne sont pas indépendants, ce qui peut expliquer en grande partie la défiance dont ils sont l’objet. Ainsi, 71% des Français considèrent que « les journalistes ne sont pas indépendants, ils ont tendance à céder face aux pressions du pouvoir politique ». A l’inverse, seuls trois Français sur dix (29%) reconnaissent l’indépendance de la profession, en estimant que les journalistes « sont indépendants, ils résistent globalement bien aux pressions du pouvoir politique ».

Graphique indépendance journalistes sondageL’indépendance des journalistes est fortement remise en cause par les sympathisants du Front national : 87% des sympathisants frontistes considèrent que les journalistes ne sont pas indépendants. A l’UMP, la critique est également très vive sur ce point (72%), beaucoup plus qu’à gauche (61%). Au sein de cette dernière, les sympathisants du Front de gauche se montrent un peu plus suspicieux sur l’indépendance des journalistes (63%) que ceux du PS (57%). Cependant, quoiqu’il en soit, dans toutes les familles politiques, l’opinion selon laquelle les journalistes céderaient aux pressions du pouvoir politique est majoritaire.

Les trois quarts des Français pensent que les journalistes sont coupés des réalités

Autre critique formulée par les Français à l’encontre des journalistes : leur coupure avec le monde réel. En effet, seul un Français sur quatre (26%) pense que les journalistes sont « en phase avec la réalité, ils parlent des vrais problèmes des Français ». En revanche, pour les trois quarts restants, le constat va à la déconnexion. Ainsi, 74% estiment que les journalistes « sont coupés des réalités, ils ne parlent pas des vrais problèmes des Français ».

graphique journalistes réalité sondageEncore une fois, les sympathisants du Front national sont les plus critiques, 80% d’entre eux estimant que les journalistes sont coupés des réalités. Ce sentiment est partagé par 73% des sympathisants du Front de gauche, 71% de ceux du PS et 68% de ceux de l’UMP.

Il ne faut évidemment pas mettre tous les journalistes dans le même sac. Ce sondage évoque les médias et les journalistes en général et il y a fort à parier que ces perceptions varient fortement selon le titre, la chaîne, la station, etc. et naturellement les personnes. Les jugements sont d’ailleurs déjà nuancés par le type de médias, les Français accordant ainsi par exemple plus de confiance aux informations à la radio qu’à la télévision. Pour autant, ces chiffres démontrent une vraie défiance à l’égard du système médiatique en France, et plus spécifiquement des « grands » médias. Ils sont inquiétants car ils démontrent qu’aux yeux des Français, les journalistes, en cédant aux pressions et en ne s’intéressant pas aux « vrais » sujets, ne remplissent pas leur rôle de quatrième pouvoir. Ce même sondage indique d’ailleurs que seuls 22% des Français estiment que le système démocratique fonctionne bien en France. Si cette perception s’appuie largement sur le fossé toujours plus profond entre les citoyens et leurs représentants politiques, difficile de ne pas lier également ce résultat avec ces jugements très négatifs à l’égard des journalistes.

Résultats issus d’un sondage Ipsos pour le Monde, le CEVIPOF, la Fondation Jean Jaurès et France inter, réalisé par internet du 8 au 14 janvier 2014 auprès d’un échantillon de 1005 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Publicités

24 commentaires sur “La profonde méfiance des Français à l’égard des journalistes et des médias

  1. 23% des Français déclarent faire confiance aux médias ? Cela fait beaucoup. Comment faire confiance à des gens qui ne roulent qu’à gauche comme en Angleterre et qui vivent dans une bulle dorée hors des réalités quotidiennes ? Ils devraient être ni à droite ni à gauche ni au centre.
    Sur Politique Matin, c’est le turbo à la sauce hollandaise pour 75%..

    • se sont des chaines sionistes gouverner par la propagande des états unis comme disait malcom x les innocents se font passer pour des coupables est les grands criminelles pour des innocents je boycott vos chaines de mérdia est vive le réseau intérnationale bande de moutons!!

  2. loin des réalités quotidiennes ????? Ignores-tu que la grande majorité des journalistes ne roule pas sur l’or, qu’elle paie difficilement son loyer, et qui finit les fin de mois dans la douleur ??? Certains croient que le journalisme se résume à Pujadas et Chazal…

    Et non les journalistes n’ont pas à être forcément centristes..ils sont ce qu’ils veulent être, car ils sont citoyens comme tout le monde. Je ne veux pas d’une société où les journalistes se conforment tous à une pensée unique dénuée d’idées, contre ça il y a la pluralité des médias, tu as le choix de lire pleins de journaux et de confronter les différentes visions.

    L’important à mes yeux n’étant pas la neutralité, mais l’honnêteté intellectuelle. Je préfère quelqu’un qui émet une vision claire en la pensant très sincèrement juste, plutôt que des gens qui énoncent des faits brutes sans les mettre en perspective

    • Heureusement que les journalistes ne roulent pas sur l’or. Avec les âneries qu’ils débitent à journée entière, il manquerait plus qu’ils gagnent beaucoup d’argent.

  3. […] La profonde méfiance des Français à l’égard des journalistes et des médias | Opinion publique. Bien qu’ils les consomment très largement, surtout la télévision, les Français se montrent très critiques à l’égard des médias et leur accordent une confiance très limitée. Deux aspects nourrissent notamment la défiance des citoyens envers les journalistes. D’une part, ces derniers leur apparaissent déconnectés de la vie réelle et, d’autre part, leur indépendance est très largement mise en doute. […]

  4. Les journalistes ce sont des gens qui font des études qui ont de la mémoire mais aucune intelligence. Les journalistes ? un cancer pour notre société.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s