Municipales : les intentions de vote à Toulouse

Mis à jour : 21 mars 2014
 
 
Tendance des sondages : incertain
(maire actuel : Pierre Cohen, PS)

 

D’après les premiers sondages réalisés à Toulouse, la gauche partait favorite et Pierre Cohen apparaissait en position de garder son siège de maire à l’issue des élections municipales, un résultat cohérent avec la forte satisfaction à l’égard du travail accompli (61% de Toulousais satisfaits de l’action du maire contre 35% mécontents). Les derniers sondages réalisés (Ipsos les 21 et 22 février, Ifop et TNS Sofres du 13 au 15 mars et CSA les 17 et 18 mars) montrent que, si l’avantage reste à gauche, l’hypothèse d’un basculement à droite de la quatrième ville de France n’est pas exclue. Ces enquêtes accordent en effet de 51% à 53% d’intentions de vote à Pierre Cohen au second tour, tandis que son adversaire de droite, Jean-Luc Moudenc, en obtient de 47% à 49%, un écart compris dans la marge d’erreur. Dans les précédentes enquêtes, la liste de gauche était clairement devant la droite : 56% des intentions de vote au second tour dans le sondage de BVA réalisé début janvier et 54% dans celui de l’Ifop effectué en octobre.

Au premier tour, les deux listes arriveraient à quasi-égalité (de 35% à 37,5% d’intentions de vote pour la liste Moudenc contre de 34% à 36% pour la liste Cohen) et l’incertitude quant à leur ordre d’arrivée demeure. Ces scores ne varient pas significativement depuis l’enquête d’octobre.

La troisième place serait disputée entre le FN et EELV. Dans les différents études, la liste frontiste de Serge Laroze obtient de 6% à 10% des intentions de vote. Les dernières enquêtes la créditent de 7% à 9%, laissant penser que le FN ne pourra se maintenir au second tour à Toulouse, mais rien n’est certain du fait de la marge d’erreur et des quelques jours de campagne restant. La liste écologiste conduite par Antoine Maurice recueille de 7% à 9% des intentions de vote, donc également au-dessous du seuil des 10%.

La liste du parti de gauche menée par Jean-Christope Sellin peut espérer atteindre le seuil des 5%. Elle obtient en effet de 4 à 6% des intentions de vote dans les sondages.

En revanche, la liste de Christine de Veyrac (divers droite) se situerait au-dessous de ce seuil et semble, en outre, en perte de vitesse. Elle passe de 3% à 4% des intentions de vote dans les premières enquêtes à 2% seulement dans les dernières.

La liste d’Ahmed Chouki pour le NPA est créditée de 1% à 3% des intentions de vote. L’autre liste d’extrême-gauche, celle de Sandra Torremocha (LO) en obtient de 0,5% à 1%.

La liste Jean-Pierre Plancade (divers gauche) devrait se placer entre les deux listes d’extrême-gauche puisqu’elle recueille de 1% à 2% des intentions de vote. Le « rassemblement citoyen » conduit par Elisabeth Delaubre atteint 1% au maximum.

Les intentions de vote à Toulouse (13-15 mars 2014 - TNS Sofres)
Les intentions de vote à Toulouse (13-15 mars 2014 – TNS Sofres)

 

Résultats détaillés

31 - Toulouse - 2013-10-28-30
Intentions de vote à Toulouse (28-30 octobre 2013 – Ifop)
31 - Toulouse - 2014-01-07-09
Intentions de vote à Toulouse (7-9 janvier 2014 – BVA)
Les intentions de vote à Toulouse (21-22 février 2014 - Ipsos)
Les intentions de vote à Toulouse (21-22 février 2014 – Ipsos)
Les intentions de vote à Toulouse (13-15 mars 2014 - Ifop)
Les intentions de vote à Toulouse (13-15 mars 2014 – Ifop)
Les intentions de vote à Toulouse (13-15 mars 2014 - TNS Sofres)
Les intentions de vote à Toulouse (13-15 mars 2014 – TNS Sofres)
Les intentions de vote à Toulouse (17-18 mars 2014 - CSA)
Les intentions de vote à Toulouse (17-18 mars 2014 – CSA)

 

Références

(1) Sondage Ifop pour Fiducial, Sud Radio et le Journal du Dimanche, réalisé par téléphone du 28 au 30 octobre 2013 auprès d’un échantillon de 704 personnes, représentatif de la population toulousaine inscrite sur les listes électorales.
(2) Sondage BVA pour Le Parisien / Aujourd’hui en France et France inter, réalisé par téléphone du 7 au 9 janvier 2014 auprès d’un échantillon de 612 personnes inscrites sur les listes électorales, représentatif de la population toulousaine.
(3) Sondage Ipsos pour Steria, France 3 Midi-Pyrénées et France Bleu Toulouse, réalisé par téléphone du 21 au 22 février 2014 auprès d’un échantillon de 602 personnes inscrites sur les listes électorales, représentatif de la population toulousaine.
(4) Sondage TNS Sofres pour Sopra Group, le Nouvel Observateur et RTL, réalisé par téléphone du 13 au 15 mars 2014 auprès d’un échantillon de 705 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d’un échantillon de 1076 personnes représentatif de la population toulousaine âgée de 18 ans et plus.
(5) Sondage Ifop pour Paris Match, Public Sénat et Sud Radio, réalisé par téléphone du 13 au 15 mars 2014 auprès d’un échantillon de 602 personnes inscrites sur les listes électorales, représentatif de la population toulousaine.
(6) Sondage CSA pour Orange, Ricoh, BFMTV et Le Figaro, réalisé par téléphone du 17 au 18 mars 2014 auprès d’un échantillon de 602 personnes inscrites sur les listes électorales, représentatif de la population toulousaine.

 

RETOUR AU RÉCAPITULATIF DE L’ENSEMBLE DES SONDAGES D’INTENTIONS DE VOTE POUR LES MUNICIPALES

 

VOIR AUSSI NOTRE NOTE DE LECTURE POUR LES SONDAGES D’INTENTIONS DE VOTE

Advertisements

2 commentaires sur “Municipales : les intentions de vote à Toulouse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s