Municipales : intentions de vote à Montpellier

Mis à jour : 18 mars 2014

 

Tendance des sondages : victoire de la gauche
(maire actuelle : Hélène Mandroux, PS)

Si le scénario exact des élections municipales à Montpellier est incertain, beaucoup de listes pouvant atteindre au premier tour le seuil des 10% nécessaires au maintien au second, le fort ancrage à gauche de la ville interdit a priori tout espoir de basculement de la ville vers la droite.

 

Les deux principaux partis français sont dominants à Montpellier. La liste socialiste et Europe Ecologie les Verts menée par Jean-Pierre Moure recueille ainsi 28% des intentions de vote dans le dernier sondage (Ifop, dont le terrain d’enquête a eu lieu du 13 au 15 mars). La liste UMP-UDI-MoDem conduite par Jacques Domergue est assez nettement distancée avec 24% des intentions de vote, mais sa place de deuxième est indiscutable. La droite réaliserait un score un peu moindre qu’en 2008 (l’UMP avait obtenu 26% des voix au premier tour).

Ces deux listes apparaissent en recul par rapport au sondage réalisé début février par l’Ifop. La liste de Jean-Pierre Moure perd ainsi 3 points et celle de Jacques Doumergue 2 points. Dans le même temps, la liste de Philippe Saurel progresse. Par rapport au premier sondage réalisé en novembre (PollingVox), elle double son potentiel électoral : de 11% alors, il passe à 17% début février et à 21% à la mi-mars. Le dissident socialiste pourra donc se maintenir au second tour mais ne semble pas à même de pouvoir disputer le leadership à gauche, la liste de Jean-Pierre Moure disposant encore de 7 points d’avance.

La liste du Front de gauche de Muriel Ressiguier est créditée de 8% des intentions de vote dans le dernier sondage. Elle en obtenait 10% début février. Sa capacité à franchir la barre des 10% semble donc s’éloigner.

La liste frontiste de France Jamet recueille 14% des intentions de vote dans le dernier sondage, soit 1 point de plus que dans celui de février et 3 points de plus que dans celui mené par PollingVox en novembre. Le Front national devrait donc être présent au second tour à Montpellier.

Evolution des sondages sondages d'intentions à vote à Montpellier pour le premier tour (Ifop et PollingVox)
Évolution des sondages sondages d’intentions à vote à Montpellier pour le premier tour (Ifop et PollingVox)
NB : dans le premier sondage, étaient testés des listes autonomes d’EELV et de l’UDI-MoDem.

La liste de Joseph Francis (UDI-AEI) obtient 2,5% des intentions de suffrages dans la dernière enquête. A l’extrême-gauche, la liste du NPA conduite par Thomas Balenghien recueille 1,5% des intentions de vote, la liste LO de Maurice Chaynes 0,5% et la liste du Parti ouvrier indépendant d’Annie Salsé 0,5%.

 

Quatre listes semblent aujourd’hui avoir de bonnes chances de pouvoir se maintenir au second tour en dépassant les 10% au premier :

– la liste PS-EELV de Jean-Pierre Moure ;
– la liste UMP-UDI-MoDem de Jacques Domergue ;
– la liste de Philippe Saurel (divers gauche) ;
– la liste Front national de France Jamet.

Enfin, la liste Front de gauche pourrait également atteindre les 10%.

 

Dans l’hypothèse d’un second tour opposant les cinq listes, la liste d’Emmanuel Moure sortirait victorieuse : il obtient alors 31% des intentions de vote, devançant la liste de Jacques Domergue (26%) et celle de Philippe Saurel (22%). Le Front national, avec 13%, est toujours devant le Front de gauche (8%).

Si la liste du Front de gauche n’était pas présente au second tour, la liste PS-EELV arrive encore plus nettement en tête grâce au report de voix : elle recueille 38% des intentions de vote dans cette hypothèse, contre 26% la liste UMP-UDI-MoDem, 23% à la liste de Philippe Saurel et 13% à la liste du FN.

 

 

 

Résultats détaillés

Intentions de vote à Montpellier (8-13 novembre 2013 - PollingVox)
Intentions de vote à Montpellier (8-13 novembre 2013 – PollingVox)
Intentions de vote à Montpellier (3-5 février 2014 - Ifop)
Intentions de vote à Montpellier (3-5 février 2014 – Ifop)
Les intentions de vote à Montpellier -13-15 mars 2014 - Ifop)
Les intentions de vote à Montpellier (13-15 mars 2014 – Ifop)

Références

(1) Sondage PollingVox pour l’Observatoire du changement, réalisé par téléphone les 8, 9, 12 et 13 novembre 2013 auprès d’un échantillon de 603 personnes inscrites sur les listes électorales, représentatif de la population montpelliéraine âgée de 18 ans et plus.
(2) Sondage Ifop pour Philippe Saurel, réalisé par téléphone du 3 au 5 février 2014 auprès d’un échantillon de 602 personnes représentatif de la population montpelliéraine âgée de 18 ans et plus inscrite sur les listes électorales.
(3) Sondage Ifop pour Midi Libre et France Bleu Hérault, réalisé par téléphone du 13 au 15 mars 2014 auprès d’un échantillon de 602 personnes représentatif de la population montpelliéraine âgée de 18 ans et plus inscrite sur les listes électorales.

 

RETOUR AU RÉCAPITULATIF DE L’ENSEMBLE DES SONDAGES D’INTENTIONS DE VOTE POUR LES MUNICIPALES

 

VOIR AUSSI NOTRE NOTE DE LECTURE POUR LES SONDAGES D’INTENTIONS DE VOTE

Advertisements

Un commentaire sur “Municipales : intentions de vote à Montpellier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s