Municipales : les intentions de vote à Nancy


Tendance des sondages : incertain
(maire actuel : André Rossinot, UDI)

 

Maire de Nancy depuis 1983, André Rossinot (UDI), 74 ans, a décidé de laisser son siège. Le sondage réalisé par Ipsos fin février, puis celui effectué par BVA quelques jours plus tard, montrent que cette ville, à droite depuis 1945, pourrait basculer à gauche lors du scrutin des 23 et 30 mars prochains. Les Nancéiens avaient déjà majoritairement voté pour François Hollande à l’élection présidentielle (55%).

 

Au premier tour, la liste de Mathieu Klein, qui regroupe le PS, le PC, EELV et le PRG, recueille de 38% à 41% des intentions de vote dans ces deux enquêtes. Il devance donc la liste de Laurent Hénart (UDI-UMP-MoDem) qui en obtient de 36% à 40%. L’écart entre les deux listes est cependant faible et compris dans la marge d’erreur. Lire la suite

Municipales : les intentions de vote à Saint-Etienne


Tendance des sondages : incertain
(maire actuel : Maurice Vincent, PS)

 

Maurice Vincent, le maire sortant (PS), part favori à Saint-Etienne. Néanmoins, l’écart avec son principal concurrent, Gaël Perdriau (UMP) reste assez faible et l’espoir est permis à la droite dans cette commune qui a pourtant donné une large majorité à François Hollande lors de l’élection présidentielle (58%).

 

Au premier tour, les deux principales listes sont au coude-à-coude

Dans les deux sondages réalisé fin février (Ipsos et Ifop), au premier tour, la liste du maire sortant (PS-PC-PRG), avec de 32% à 34% des intentions de vote, est légèrement distancée par celle de Gaël Perdriau (UMP-UDI-MoDem), qui en obtient 35% dans les deux enquêtes. Cependant, la marge d’erreur (environ 4 points) ne permet de déterminer laquelle des deux listes est réellement en tête. Lire la suite

Municipales : les intentions de vote à la Rochelle


Tendance des sondages : victoire de la gauche
(maire actuel : Max Bono, PS)

 

Malgré sa division, le PS devrait garder la mairie de la Rochelle, ville fortement ancrée à gauche. François Hollande y avait recueilli 62% des voix au second tour de l’élection présidentielle et Max Bono (PS) l’avait emporté dès le premier tour en 2008 avec 59% des suffrages.

Le sondage Ipsos effectué les 24 et 25 février montre qu’au premier tour, la candidate officielle du PS, Anne-Laure Jaumouillié, désignée par une primaire, est au coude-à-coude avec le dissident de gauche Jean-François Fountaine (28% des intentions de vote contre 26%). Du fait de la marge d’erreur statistique, l’un comme l’autre peuvent être en tête au premier tour. Lire la suite

Municipales : les intentions de vote à Saint-Quentin


Tendance des sondages : victoire de la droite
(maire actuel : Xavier Betrand, UMP)

Sans surprise, Xavier Bertrand devrait être réélu à Saint-Quentin lors de l’élection municipale de mars prochain. Le sondage réalisé par CSA les 24 et 25 février laisse même penser qu’il pourrait y être élu dès le premier tour. Sa liste (UMP-UDI-MoDem) recueille en effet 52% des intentions de vote.

La liste de gauche conduite par Michel Garand (PS-EELV-PRG-MRC) est très nettement distancée et ne recueille que 21% des intentions de vote. Contrairement à 2008, elle est concurrencée par la présence d’une liste communiste menée par Olivier Tournay, qui attire 9% des électeurs. Au total, la gauche apparaît donc en recul par rapport à l’élection de 2008, où, unie au premier tour, elle avait obtenu 39% des voix. Lire la suite

Municipales : les intentions de vote à Forbach


Tendance des sondages : incertain
(maire actuel : Laurent Kalinowski, PS)

L’élection municipale à Forbach apparaît aujourd’hui indécise. Elle devrait se jouer entre le maire sortant, Laurent Kalinowski (PS) et le vice-président du FN, Florian Philippot, candidat dans cette ville de Moselle.

Le sondage réalisé par l’Ifop à la fin du mois de février montre que le rapport de force est très serré entre ces deux candidats. Au premier tour, la liste de Florian Philippot est créditée de 35% des intentions de vote, et le maire sortant, à la tête d’une liste d’union de la gauche (PS-EELV-FDG), de 33%. L’écart est compris dans la marge d’erreur, une liste comme l’autre pourrait donc arriver en tête au premier tour. Lire la suite

Municipales : les intentions de vote à Vienne


Tendance des sondages : incertain
(maire actuel : Jacques Remiller, UMP)

 

Jacques Remiller (UMP) est le maire de Vienne depuis 2001. Il ne concourra pas à un troisième mandat mais la droite reste favorite pour ces élections municipales.

La liste de droite (UMP-UDI-MoDem) menée par Thierry Kovacs apparaît en position favorable, avec une possibilité de remporter la mairie dès le premier tour de l’élection. Elle y obtient 49% des intentions de vote selon le sondage de BVA réalisé fin février.  Cependant, l’alliance dès le premier tour avec le MoDem n’apporte pas à la droite la dynamique qu’elle aurait pu en espérer. En 2008, lors du précédent scrutin municipal, les listes UMP et MoDem recueillaient à elles deux une nette majorité des voix au premier tour (43,8% des suffrages pour la liste de Jacques Remiller, le maire UMP sortant, et 12,4% pour la leader locale du MoDem, Michèle Cédrin). Lire la suite

Municipales : les intentions de vote à Fréjus

Mis à jour : 10 mars 2014

 

Tendance des sondages : incertain
(maire actuel : Elie Brun, UMP)

 

Fréjus apparaît comme l’une des meilleures chances du Front national de remporter une municipalité à l’issue des élections de mars prochain. Deux sondages ont été réalisés dans cette ville du Var : l’un par l’Ifop fin février et l’autre par OpinionWay début mars.

Ces deux enquêtes montrent que le candidat frontiste, David Rachline arrive très nettement en tête dans les intentions de vote au premier tour. Avec 37% dans le sondage de l’Ifop et 33% dans celui d’OpinionWay, il met à distance ses principaux concurrents. Lire la suite

Municipales : les intentions de vote à Menton


Tendance des sondages : victoire de la droite
(maire actuel : Jean-Claude Guibal, UMP)

Le sondage réalisé par CSA à Menton mi-février montre que le maire sortant, Jean-Claude Guibal, devrait être réélu à la tête de la commune. Au premier tour, il recueille 41% des intentions de vote, un score néanmoins en recul par rapport à celui qu’il avait obtenu en 2008 (49%). Ce n’est pas la présence de deux autres candidatures à droite qui le met réellement en difficulté. En effet, Patrice Novelli n’attire que 6% des intentions de vote et Jean-Michel Oberto 5%. Ces dernier souffre notamment d’un déficit de notoriété : seuls 30% des Mentonnais déclarent connaître Jean-Michel Oberto. Lire la suite

Les villes qui pourraient basculer aux municipales

Mis à jour : 20 mars 2014
 
 

Les sondages réalisés dans différentes communes à l’occasion des municipales montrent que la gauche subit un recul en voix assez généralisé, corollaire de l’impopularité du gouvernement et de François Hollande. Celui-ci devrait se traduire par des pertes de mairies pour le PS et ses alliés. D’après les différentes enquêtes réalisées, plusieurs villes pourraient quitter le giron de la gauche.

NB : ne sont indiquées que les villes où des sondages ont été réalisées.
NB : ne sont indiquées que les villes où des sondages ont été réalisées.

 

Lire la suite

Municipales : les intentions de vote à Bastia

Mis à jour : 17 mars 2014
 
Tendance des sondages : incertain
(maire actuel : Emile Zuccarelli, PRG)

 

A Bastia, le scrutin municipal de mars prochain apparaît assez indécis. Jean Zuccarelli, qui candidate pour prendre la succession de son père Emile (PRG), pourrait être défait, ce qui mettrait ainsi fin au règne de la dynastie Zuccarelli sur la ville. Les nationalistes corses apparaissent en bonne voie de remporter la deuxième commune de Corse à l’issue de ce scrutin.

Deux sondages ont été effectués de manière très rapprochés dans la commune : l’un par Ipsos les 17 et 18 février 2014 et l’autre par TNS Sofres les 20 et 22 février. Un troisième a été conduit par OpinionWay entre les 7 et 10 mars. Leurs résultats sont relativement convergents mais présentent parfois des dissonances.

Lire la suite