Municipales : les intentions de vote à Avignon

Mis à jour  : 8 mars 2014
 
 
Tendance des sondages : victoire de la gauche
(maire actuel : Marie-Josée Roig, UMP)

 

Les trois sondages menés à Avignon, l’un par l’Ifop mi-janvier, le deuxième par BVA fin février et le dernier par l’Ifop début mars, montrent que la ville devrait basculer à gauche suite à l’élection municipale de 2014 du fait d’une triangulaire avec le Front national.

Au premier tour, la liste de gauche de Cécile Helle, qui unit le PS et Europe Ecologie les Verts, recueille de 28% à 30% des intentions de vote dans ces trois études, soit un peu plus que la somme des scores de 2008 des listes PS et verte (21% et 5%). Elle arrive donc en tête en premier tour, mais pourrait être devancée par la liste du Front national conduite par Philippe Lottiaux, qu’elle ne devance, dans la dernière étude, que de deux points, soit un écart compris dans la marge d’erreur du sondage. 

Dans le premier sondage effectué, les listes UMP et FN étaient à égalité. Depuis, l’écart entre elles se creuse en faveur du Front national, qui est désormais crédité de 27% des intentions de vote au premier tour. Il en recueillait 25% mi-février et 24% mi-janvier. La liste conduite par Philippe Lottiaux triple le score de l’extrême-droite à Avignon par rapport à la précédente élection municipale (9% des voix).

La liste de Bernard Chaussegros pour l’UMP et l’UDI ne progresse pas. Dans les trois études, elle obtient 23%-24% des intentions de vote. Elle devrait donc être devancée par le FN au premier tour. En 2008, la liste de la maire Marie-José Roig (UMP) avait obtenu 39% des voix au premier tour. Les accusations portées à l’encontre de celle-ci (elle aurait offert un emploi fictif à son fils) ne sont sans doute pas étrangères au recul de la droite. Le Front national, par ailleurs en progression électorale générale et plus particulièrement dans le Sud Est, profite pleinement de ce contexte.

Les intentions de vote à Avignon (3-4 mars 2014 - Ifop)
Les intentions de vote à Avignon (3-4 mars 2014 – Ifop)

 

La triangulaire qui se dégage au second tour est hautement favorable à la gauche. Dans les sondages de l’Ifop (mi-janvier et début mars), la liste de Cécile Hesse obtient 44%-45% des intentions de vote, contre 30%-32% pour Bernard Chaussegros (UMP-UDI) et 24-25% pour Philippe Lottiaux (FN) qui ne dispose d’aucune réserve de voix. La campagne ne permet pour l’instant pas de modifier le rapport de force au second tour selon les données de cet institut. Le sondage BVA (effectué entre les deux sondages de l’Ifop) donne des résultats beaucoup plus favorables à la gauche : 54% des intentions de vote pour la liste de Cécile Hesse et 23% pour les deux autres listes. Cette enquête suggère donc que le FN pourrait arriver second.

Les intentions de vote à Avignon (3-4 mars 2014 - Ifop)
Les intentions de vote à Avignon (3-4 mars 2014 – Ifop)

 

La victoire de la gauche est permise par le bon report de voix des électeurs de la liste Front de gauche, qui réalise un score nettement supérieur à la moyenne nationale à Avignon. La liste d’André Castelli recueille de 15,5% à 16% des intentions de vote au premier tour, sans évolution notable dans le temps, soit 1,5 à 2 points de plus que son score de 2008.

Les autres candidats au premier tour n’atteignent pas, dans ces enquêtes, le seuil des 5% nécessaire pour pouvoir fusionner au second :
– la liste MoDem, proche de ce seuil avec 4,5% des intentions de vote pour la liste d’André Seignon dans le sondage de l’Ifop réalisé mi-janvier, semble en perte de vitesse et ne recueille plus que 3% des intentions de vote dans les deux dernières enquêtes ;
– la liste divers gauche de Kader Guettaf, qui était créditée de 2% d’intentions de vote dans les deux premiers sondages, n’en obtient plus que 0,5% dans la dernière étude ;
– Olivier Baudry de Vaux qui conduit la liste Debout la République n’atteint que de 0,5% à 1,5% des intentions de vote. Sa liste progresse régulièrement dans les enquêtes mais reste très faible.

 

Résultats détaillés

Intentions de vote à Avignon (16-18 janvier 2014 - Ifop)
Intentions de vote à Avignon (16-18 janvier 2014 – Ifop)
Les intentions de vote à Avignon (18-20 février 2014 - BVA)
Les intentions de vote à Avignon (18-20 février 2014 – BVA)
Les intentions de vote à Avignon (3-4 mars 2014 - Ifop)
Les intentions de vote à Avignon (3-4 mars 2014 – Ifop)

 

Références

(1) Sondage Ifop pour Fiducial, Paris Match, Public Sénat et Sud Radio, réalisé par téléphone du 16 au 18 janvier 2014 auprès d’un échantillon de 602 personnes, représentatif de la population avignonnaise âgée de 18 ans et plus et inscrite sur les listes électorales.
(2) Sondage BVA pour Orange, Vaucluse Matin et France Bleu Vaucuse, réalisé par téléphone du 18 au 20 février 2014 auprès d’un échantillon de 606 personnes, inscrites sur les listes électorales, représentatif de la population avignonnaise âgée de 18 ans et plus.
(3) Sondage Ifop pour Europe 1 et la Provence, réalisé par téléphone du 3 au 4 mars 2014 auprès d’un échantillon de 603 personnes, représentatif de la population avignonnaise âgée de 18 ans et plus et inscrite sur les listes électorales.

 

RETOUR AU RÉCAPITULATIF DE L’ENSEMBLE DES SONDAGES D’INTENTIONS DE VOTE POUR LES MUNICIPALES

 

VOIR AUSSI NOTRE NOTE DE LECTURE POUR LES SONDAGES D’INTENTIONS DE VOTE

Advertisements

2 commentaires sur “Municipales : les intentions de vote à Avignon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s