Municipales : les intentions de vote à Angoulême


Tendance des sondages : incertain
(maire actuel : Philippe Lavaud, PS)

La situation politique à Angoulême apparaît incertaine à un mois des élections municipales. Le sondage de l’Ifop réalisé à la mi-février montre que cette ville pourrait basculer à droite à l’issue du scrutin.

Au premier tour, la liste du maire sortant, Philippe Lavaud (PS) recueille 30% des intentions de vote et est donc talonnée par celle de son principal adversaire, Xavier Bonnefont (UMP) avec 27% des intentions de vote. L’écart entre les deux listes est compris dans la marge d’erreur : l’une comme l’autre pourrait arriver en tête au premier tour.

Trois autres listes peuvent espérer atteindre le seuil des 10% nécessaires au maintien au second tour. D’abord, la liste du Front national conduite par Anna Martinese, avec 13% des intentions de vote, devrait donc être présente au deuxième round du scrutin. La liste de l’UDI de Samuel Cazenave obtient le même score (13% des intentions de vote) mais devrait vraisemblablement s’allier avec l’UMP au second tour pour maximiser les chances de la droite de l’emporter. EELV, qui rassemble 10% des intentions de vote avec la liste conduite par Françoise Coutant, réédite le score des Verts de 2008 (9,6%) et devrait s’allier avec le maire sortant, comme cela avait été le cas lors du précédent scrutin, même si en atteignant ce score, elle pourrait potentiellement se maintenir indépendamment au second tour.

La liste du Front de gauche de Nicolas Beleynaud obtient 6% des intentions de vote et constituerait donc la troisième force de gauche à Angoulême. La liste Lutte ouvrière d’Olivier Nicolas ne recueille qu’1%.

 

Le second tour apparaît particulièrement serré. Dans l’hypothèse la plus plausible d’une triangulaire gauche / UMP-UDI / FN, la liste du maire sortant obtient 44% des intentions de vote, celle de Xavier Bonnefont 43% et le Front national 13%. Si le FN ne parvenait pas à se maintenir, l’incertitude sur l’identité du vainqueur est identique : Philippe Lavaud recueille alors 51% des intentions de vote et son adversaire de droite 49%. A l’heure actuelle, le scrutin à Angoulême est donc incertain et l’élection devrait se jouer à relativement peu de voix.

 

Résultats détaillés

Intentions de vote à Angoulême (12-15 février 2014 - Ifop)
Intentions de vote à Angoulême (12-15 février 2014 – Ifop)

Références

Sondage Ifop pour la Charente Libre, réalisé par téléphone du 12 au 15 février 2014 auprès d’un échantillon de 504 personnes, représentatif de la population d’Angoulême âgée de 18 ans et plus et inscrite sur les listes électorales.

RETOUR AU RÉCAPITULATIF DE L’ENSEMBLE DES SONDAGES D’INTENTIONS DE VOTE POUR LES MUNICIPALES

 

VOIR AUSSI NOTRE NOTE DE LECTURE POUR LES SONDAGES D’INTENTIONS DE VOTE

Publicités

2 commentaires sur “Municipales : les intentions de vote à Angoulême

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s