Municipales : les intentions de vote à Bastia

Mis à jour : 17 mars 2014
 
Tendance des sondages : incertain
(maire actuel : Emile Zuccarelli, PRG)

 

A Bastia, le scrutin municipal de mars prochain apparaît assez indécis. Jean Zuccarelli, qui candidate pour prendre la succession de son père Emile (PRG), pourrait être défait, ce qui mettrait ainsi fin au règne de la dynastie Zuccarelli sur la ville. Les nationalistes corses apparaissent en bonne voie de remporter la deuxième commune de Corse à l’issue de ce scrutin.

Deux sondages ont été effectués de manière très rapprochés dans la commune : l’un par Ipsos les 17 et 18 février 2014 et l’autre par TNS Sofres les 20 et 22 février. Un troisième a été conduit par OpinionWay entre les 7 et 10 mars. Leurs résultats sont relativement convergents mais présentent parfois des dissonances.

Au premier tour, la liste de Jean Zucarrelli devance légèrement celle de Gilles Simeoni

La liste PRG-PS de Jean Zuccarelli recueille 34%-35% des intentions de vote au premier tour selon ces trois études. Le candidat de la gauche est donc très loin de réitérer le score de son père lors de la précédente élection municipale. Celui-ci l’avait presque emporté dès le premier tour (49,7% des voix). Ce score traduit un indéniable recul de la gauche à Bastia. En additionnant les intentions de vote pour la liste de Jean Zuccarelli et celles pour la liste divers gauche – EELV conduite par deux dissidents, tous deux adjoints au maire Emile Zuccarelli, François Tatti et Emmanuelle de Gentili (12% d’intentions de vote dans les deux premières enquêtes et 15% dans la dernière), la gauche obtient 47-50% des intentions de  suffrage. En 2008, la gauche en obtenait 63% (49,7% pour la liste du maire et 13% pour celle de Pierre Chiarelli).

Gilles Simeoni apparaît comme le principal adversaire de Jean Zuccarelli. Sa liste Inseme per Bastia recueille en effet 30% des intentions de vote au premier tour dans le sondage Ipsos et 32% dans ceux de TNS Sofres et d’OpinionWay. En 2008, il n’avait rassemblé que 16% des voix. L’autre liste nationaliste, celle d’Eric Simoni (Corsica Libera) plafonne à 5-6% des intentions de vote.

La liste UMP-UDI conduite par Jean-Louis Milani n’est pas assurée de se maintenir au second tour. Elle recueille en effet 10% des intentions de vote dans le sondage Ipsos et seulement 8% dans celui de TNS Sofres et 9% dans celui d’OpinionWay.

Les autres listes obtiennent moins de 5% des intentions de suffrage :
– la liste de Jean-François Baccarelli (divers écologistes, AEI) est créditée de seulement 2 à 3% des voix ;
– la liste de Sylvain Fanti (divers droite) ne décolle pas (1%à 2% des intentions de vote).

 

La liste du Front national de Tony Cardi, testée dans les deux première enquêtes, recueillait 4% des intentions de vote, très loin de rassembler l’électorat de Marine Le Pen à l’élection présidentielle (25% des voix à Bastia). Cette liste ne sera finalement pas présente lors de l’élection et n’est donc plus présente dans la dernière enquête.

Les intentions de vote à Bastia (20-22 février 2014 - TNS Sofres)
Les intentions de vote à Bastia (20-22 février 2014 – TNS Sofres)

 

L’issue du second tour est incertaine et dépendra pour une large part des alliances qui seront nouées dans l’entre-deux-tours. Les résultats du premier tour montrent que quatre listes pourraient potentiellement se maintenir, en obtenant plus de 10%. Dans l’hypothèse d’une quadrangulaire, les listes de Jean Zuccarelli (PRG-PS) et de Gilles Simeoni sont au coude-à-coude. Elles sont créditées de 38% de intentions de vote chacune dans le sondage Ipsos. Dans l’enquête de TNS Sofres, cette configuration fait apparaître un léger avantage en faveur de la liste nationaliste : Gilles Simeoni obtient 40% des intentions de suffrages contre 37% pour Jean Zuccarelli, l’écart entre les deux candidats étant cependant compris dans la marge d’erreur. Cette tendance est inverse dans le sondage OpinionWay qui crédite la liste de Jean Zuccarelli de 40% des intentions de vote contre 37% à la liste de Gilles Simeoni (38% s’il s’unit avec Corsica Libera).

L’analyse conjointe de ces trois sondages montre, au final, une grande incertitude sur l’identité du vainqueur dans une configuration de quadrangulaire. Le jeu reste ouvert.

Dans cette hypothèse, la liste UMP-UDI séduit de 7% à 12% des électeurs, et la liste divers gauche-EELV de 12% à 15%.

Les intentions de vote à Bastia (20-22 février 2014 - TNS Sofres)
Les intentions de vote à Bastia (20-22 février 2014 – TNS Sofres)

 

L’inconnue des alliances rend le scrutin incertain. Leur configuration peut le faire basculer.

 

Le ralliement de la liste de François Tatti et Emmanuelle de Gentili aux nationalistes entraînerait la défaite de Jean Zuccarelli

Dans l’hypothèse où la liste de François Tatti et Emmanuelle de Gentili (divers gauche – EELV) rallierait celle de Gilles Simeoni, cette liste part favorite dans une triangulaire avec la droite et Jean Zuccarelli : d’après le sondage OpinionWay, elle recueille alors 50% des intentions de vote, contre 41% à la liste de Jean Zuccarelli et 9% à la liste UMP-UDI de Jean-Louis Milani. Ce résultat confirme celui du sondage de TNS Sofres : la liste d’union avec les nationalistes y frise la majorité absolue (49% des intentions de vote) et distance donc clairement la liste de Jean Zuccarelli (39%), tandis que la liste UMP-UDI reste en dernière position (12%).

Les résultats du sondage d’Ipsos sont différents. Dans l’hypothèse où la liste de François Tatti et Emmanuelle de Gentili (divers gauche – EELV) rallierait celle de Gilles Simeoni, la liste nationaliste et celle du dauphin du maire sont à égalité, respectivement 43% et 44% des intentions de vote. Dans cette configuration, la liste UMP-UDI recueillerait 13% des suffrages. Cette égalité des deux principales listes s’explique par le mauvais report des voix de la liste de François Tatti et d’Emmanuelle de Gentili vers la liste de Gilles Simeoni. Seuls 46% des électeurs de premier tour de la liste divers gauche – EELV voteraient pour la liste nationaliste, tandis que 33% choisiraient la liste de Jean Zuccarelli et 17% décideraient de s’abstenir.

 

Les intentions de vote à Bastia (20-22 février 2014 - TNS Sofres)
Les intentions de vote à Bastia (20-22 février 2014 – TNS Sofres)

 

Si la liste de François Tatti et Emmanuelle de Gentili rejoint celle de Jean Zuccarelli, la gauche l’emporte nettement

Dans l’hypothèse d’une union de la gauche au second tour, seulement testée par OpinionWay, la liste emmenée par Jean Zucarrelli s’impose largement en triangulaire : elle recueille 51% des intentions de vote si Gilles Simeoni s’allie avec Corsica Libera (contre 40% à cette liste nationaliste et 9% à la liste UMP-UDI) et même 53% si Gilles Simeoni n’arrive pas à unir les nationalistes (contre 38% pour la liste Inseme per Bastia et 9% à la liste UMP-UDI).

Si face à cette liste d’union de la gauche, la liste UMP-UDI ralliait celle de Gilles Simeoni, Jean Zuccarelli arrive également en tête, avec 55% des intentions de vote, contre 45% à son adversaire.

 

Si la droite s’unit aux nationalistes, le résultat est incertain

Dans l’hypothèse où la liste UMP-UDI fusionnerait avec les nationalistes au second tour – hypothèse qui n’a pas été testée par TNS Sofres -, l’écart entre les deux principales listes se situe dans la marge d’erreur, avec cependant un léger avantage pour Gilles Simeoni : 44% d’intentions de vote contre 40% à la liste de Jean Zuccarelli dans le sondage d’Ipsos, 42% contre 40% dans le sondage OpinionWay. La liste divers gauche – EELV augmente peu son score de premier tour dans cette triangulaire (de 16% à 18% des intentions de vote). Là encore, le report des voix sur la liste menée par le nationaliste est très imparfait selon Ipsos. Seuls 34% des personnes ayant voté pour la liste de Jean-Louis Milani voteraient pour Gilles Simeoni au second tour. 32% décideraient de s’abstenir, le reste votant pour les listes de gauche (14% pour Jean Zuccarelli et 20% pour François Tatti et Emmanuelle de Gentili).

 

Un front « tous contre Jean Zuccarelli » dispose d’un avantage mais le scrutin se révèle indécis

Si les deux listes divers gauche-EELV et UMP-UDI décidaient de rejoindre Gilles Simeoni pour faire front face à Jean Zuccarelli, l’addition des voix de premier tour est de nouveau très imparfaite d’après le sondage Ipsos. La liste conduite par Gilles Simeoni obtient alors 52% des intentions de vote contre 48% à son adversaire, qui bénéficie de reports de voix favorables des listes de  François Tatti et d’Emmanuelle de Gentili (35% de ses électeurs) et de Jean-Louis Milani (35%). Le sondage d’OpinionWay confirme ce résultat avec 53% des intentions de vote pour la liste de Gilles Simeoni et 47% pour celle de Jean Zuccarelli.

TNS Sofres donne un résultat plus favorable aux nationalistes dans l’hypothèse d’un duel au second tour à Bastia. La liste Inseme per Bastia recueille alors 55% des intentions de vote contre 45% à la liste de Jean Zuccarelli.

Les intentions de vote à Bastia (20-22 février 2014 - TNS Sofres)
Les intentions de vote à Bastia (20-22 février 2014 – TNS Sofres)

 

Au final, ces deux études montrent un avantage à Gilles Simeoni pour l’élection municipale à Bastia, un avantage un peu moins affirmé dans les configurations de second tour avec un maintien de la liste UMP-UDI. Le candidat nationaliste profite des difficultés de la gauche induite d’une part par la décision d’Émile Zuccarelli de ne pas se représenter et d’autre part par le contexte national. En tout état de cause, Bastia a des chances d’être l’une des villes perdues par la gauche à l’issue de ce scrutin.

Résultats détaillés (cliquez pour agrandir)

Les intentions de vote à Bastia (17-18 février 2014 - Ipsos)
Les intentions de vote à Bastia (17-18 février 2014 – Ipsos)
Les intentions de vote à Bastia (20-22 février 2014 - TNS Sofres)
Les intentions de vote à Bastia (20-22 février 2014 – TNS Sofres)
Les intentions de vote à Bastia (7-10 mars 2014 - OpinionWay)
Les intentions de vote à Bastia (7-10 mars 2014 – OpinionWay)

 

Résultats des scrutins précédents
Les résultats de l'élection municipale de 2008 à Bastia (1er tour)
Les résultats de l’élection municipale de 2008 à Bastia (1er tour)
Les résultats de l'élection municipale de 2008 à Bastia (2d tour)
Les résultats de l’élection municipale de 2008 à Bastia (2d tour)
Les résultats de l'élection présidentielle de 2012 à Bastia (1er tour)
Les résultats de l’élection présidentielle de 2012 à Bastia (1er tour)
Les résultats de l'élection présidentielle de 2012 à Bastia (2d tour)
Les résultats de l’élection présidentielle de 2012 à Bastia (2d tour)

Références

(1) Sondage Ipsos pour France 3 Corse via Stella, France bleu RCFM et Corse matin, réalisé par téléphone les 17 et 18 février 2014 auprès d’un échantillon de 604 personnes, représentatif de la population de Bastia âgée de 18 ans et plus et inscrite sur les listes électorales.
(2) Sondage TNS Sofres pour Sopra Group, le Nouvel Observateur et RTL, réalisé par téléphone du 20 au 22 février 2014 auprès d’un échantillon de 607 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d’un échantillon de 945 personnes, représentatif de la population de Bastia âgée de 18 ans et plus.
(3) Sondage OpinionWay pour Corse Matin, France 3 Corse Via Stella et France Bleu RCFM, réalisé par téléphone du 7 au 10 mars 2014 auprès d’un échantillon de 811 personnes représentatif de la population de Bastia âgée de 18 ans et plus et inscrite sur les listes électorales.

Résultats des scrutins précédents : ministère de l’Intérieur.

 

RETOUR AU RÉCAPITULATIF DE L’ENSEMBLE DES SONDAGES D’INTENTIONS DE VOTE POUR LES MUNICIPALES

 

VOIR AUSSI NOTRE NOTE DE LECTURE POUR LES SONDAGES D’INTENTIONS DE VOTE

Publicités

Un commentaire sur “Municipales : les intentions de vote à Bastia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s