Municipales : les intentions de vote à Fréjus

Mis à jour : 10 mars 2014

 

Tendance des sondages : incertain
(maire actuel : Elie Brun, UMP)

 

Fréjus apparaît comme l’une des meilleures chances du Front national de remporter une municipalité à l’issue des élections de mars prochain. Deux sondages ont été réalisés dans cette ville du Var : l’un par l’Ifop fin février et l’autre par OpinionWay début mars.

Ces deux enquêtes montrent que le candidat frontiste, David Rachline arrive très nettement en tête dans les intentions de vote au premier tour. Avec 37% dans le sondage de l’Ifop et 33% dans celui d’OpinionWay, il met à distance ses principaux concurrents.

La deuxième place du premier tour est contestée. Elle pourrait revenir à la candidate de la gauche, Elsa di Méo, qui recueille 19% des intentions de vote dans le sondage Ifop (en troisième position) et 23% dans celui d’OpinionWay (deuxième position). Le candidat de l’UMP, Philippe Mougin, pourrait également arriver deuxième : dans les deux sondages, il recueille 20%-21% des intentions de vote.

Elie Brun, le maire sortant, n’arrive qu’en quatrième position dans ces deux sondages, avec 17%. Il est donc très probable qu’il arrive derrière le candidat officiel de l’UMP le 23 mars.

Les deux autres candidats réalisent de faibles scores. Philippe Michel (divers droite) atteindrait seulement 4% des suffrages et la liste UDI menée par Sophie Parent est créditée de 2% à 3% dans ces deux sondages.

Les intentions de vote à Fréjus (1er-4 mars 2014 - OpinionWay)
Les intentions de vote à Fréjus (1er-4 mars 2014 – OpinionWay)

 

L’affiche du second tour reste incertaine. Les intentions de vote obtenues au premier tour montrent que quatre candidats dépassent les 10% nécessaires au maintien. Dans l’hypothèse où tous concourraient lors de ce second tour, la victoire du Front national se dessine : David Rachline obtient alors 34% des intentions de vote dans le sondage de l’Ifop et 30% dans celui d’OpinionWay. Il devance donc clairement (5 points d’écart) Philippe Mougin (respectivement 27% et 25% dans les deux sondages) et Elsa Di Méo (respectivement 20% et 25%), qui pourrait supplanter l’UMP d’après le sondage OpinionWay. Elie Brun arrive en dernière position (19% et 20%).

Les intentions de vote à Fréjus (1er-4 mars 2014 - OpinionWay)
Les intentions de vote à Fréjus (1er-4 mars 2014 – OpinionWay)

 

Si le maire sortant décidait de ne pas concourir au second tour, l’écart entre les listes UMP et FN serait faible, avec cependant un léger avantage à Philippe Mougin. Le candidat UMP devance David Rachline de 1 point dans le sondage de l’Ifop (38% contre 37%) et de 3 points dans le sondage d’OpinionWay (37% contre 34%). La gauche fait un meilleur score dans cette configuration mais arriverait toujours en troisième position (25% dans le sondage Ifop, 29% dans celui d’OpinionWay).

Les intentions de vote à Fréjus (1er-4 mars 2014 - OpinionWay)
Les intentions de vote à Fréjus (1er-4 mars 2014 – OpinionWay)

 

Enfin, dans l’hypothèse assez improbable (testée uniquement par OpinionWay) où Elie Brun était le candidat unique de la droite au second tour face au FN et à la gauche, la liste frontiste de David Rachline est alors nettement en tête, avec 37% des intentions de vote, contre 32% au maire sortant et 31% à Elsa Di Méo.

Les intentions de vote à Fréjus (1er-4 mars 2014 - OpinionWay)
Les intentions de vote à Fréjus (1er-4 mars 2014 – OpinionWay)

 

 

En résumé, à Fréjus, la victoire du Front national semble aujourd’hui acquise si la droite reste divisée au second tour entre le candidat officiel de l’UMP, Philippe Mougin, et le maire sortant, Elie Brun. Si ce dernier se désiste, la victoire reste possible pour l’UMP, sans pour autant enlever tout espoir de l’emporter à David Rachline.

Quel que soit le vainqueur à Fréjus, la progression du Front national y est spectaculaire. Lors de la précédente élection municipale en 2008, David Rachline qui menait déjà la liste frontiste n’avait conquis que 12,5% des voix. A l’élection présidentielle de 2012, Marine Le Pen avait attiré un peu plus d’un quart des suffrages (27%). Aujourd’hui, David Rachline est en mesure d’augmenter encore ce score d’environ 10 points.

 

Résultats détaillés

Les intentions de vote à Fréjus (19-20 février 2014 - Ifop)
Les intentions de vote à Fréjus (19-20 février 2014 – Ifop)
Les intentions de vote à Fréjus (1er-4 mars 2014 - OpinionWay)
Les intentions de vote à Fréjus (1er-4 mars 2014 – OpinionWay)

 

Références

(1) Sondage Ifop pour I-télé et 20 minutes, réalisé par téléphone les 19 et 20 février 2014 auprès d’un échantillon de 502 personnes, représentatif de la population de Fréjus âgée de 18 ans et plus et inscrite sur les listes électorales.
(1) Sondage OpinionWay pour Nice Matin, réalisé par téléphone du 1er au 4 mars 2014 auprès d’un échantillon de 606 personnes, représentatif de la population de Fréjus âgée de 18 ans et plus et inscrite sur les listes électorales.

 

RETOUR AU RÉCAPITULATIF DE L’ENSEMBLE DES SONDAGES D’INTENTIONS DE VOTE POUR LES MUNICIPALES

 

VOIR AUSSI NOTRE NOTE DE LECTURE POUR LES SONDAGES D’INTENTIONS DE VOTE

Publicités

2 commentaires sur “Municipales : les intentions de vote à Fréjus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s