Municipales : les intentions de vote à Vienne


Tendance des sondages : incertain
(maire actuel : Jacques Remiller, UMP)

 

Jacques Remiller (UMP) est le maire de Vienne depuis 2001. Il ne concourra pas à un troisième mandat mais la droite reste favorite pour ces élections municipales.

La liste de droite (UMP-UDI-MoDem) menée par Thierry Kovacs apparaît en position favorable, avec une possibilité de remporter la mairie dès le premier tour de l’élection. Elle y obtient 49% des intentions de vote selon le sondage de BVA réalisé fin février.  Cependant, l’alliance dès le premier tour avec le MoDem n’apporte pas à la droite la dynamique qu’elle aurait pu en espérer. En 2008, lors du précédent scrutin municipal, les listes UMP et MoDem recueillaient à elles deux une nette majorité des voix au premier tour (43,8% des suffrages pour la liste de Jacques Remiller, le maire UMP sortant, et 12,4% pour la leader locale du MoDem, Michèle Cédrin).

Malgré l’impopularité du gouvernement, la liste de gauche menée par Jacques Thoizet résisterait relativement bien selon ce sondage BVA. Avec 43% des intentions de vote au premier tour du scrutin, la gauche retrouve son niveau de 2008 (37,2% pour la liste de Sylvain Laignel, PS et 6,5% pour celle d’extrême gauche conduite par Hervé Legrain).

Le FN, qui n’avait pas présenté de liste dans la commune en 2008, obtient 8% des intentions de vote au premier tour. La liste menée par Norman Méchin réalise donc un score décevant pour le parti frontiste. A l’élection présidentielle, Marine Le Pen avait recueilli 15% des voix dans la ville. Malgré tout, du fait de la marge d’erreur (environ 2 points) et du mois de campagne restant, la qualification du FN au second tour ne peut aujourd’hui pas être exclue.

 

Au second tour, dans l’hypothèse d’un duel gauche / UMP-UDI-MoDem, comme le laisse présager ce sondage, la liste de droite bénéficie d’une légère avance. La liste de Thierry Kovacs est créditée de 53% des voix et progresse donc peu par rapport au premier tour, malgré un assez bon report des voix frontistes (60% des électeurs de la liste de Norman Méchin se reporteraient sur la liste UMP-UDI-MoDem). En face, la liste de gauche de Jacques Toizet réaliserait donc 47% des voix. L’écart entre les deux listes est compris dans la marge d’erreur du sondage (environ 4 points). L’espoir reste donc permis aux deux camps et l’hypothèse d’un basculement de Vienne à gauche ne doit donc pas être totalement exclue si on en croit cette étude. Rappelons que la ville avait majoritairement voté pour François Hollande au second tour de l’élection présidentielle (54%).

 

Résultats détaillés

Les intentions de vote à Vienne (19-22 février 2014 - BVA)
Les intentions de vote à Vienne (19-22 février 2014 – BVA)

 

Références

Sondage BVA pour le Dauphiné Libéré et France Bleu Isère, réalisé par téléphone du 19 au 22 février 2014 auprès d’un échantillon de 611 personnes, inscrites sur les listes électorales, représentatif de la population de Vienne.

 

RETOUR AU RÉCAPITULATIF DE L’ENSEMBLE DES SONDAGES D’INTENTIONS DE VOTE POUR LES MUNICIPALES

 

VOIR AUSSI NOTRE NOTE DE LECTURE POUR LES SONDAGES D’INTENTIONS DE VOTE

Publicités

6 commentaires sur “Municipales : les intentions de vote à Vienne

  1. Soyons sérieux : qui peut croire que le candidat FN, jeune homme dynamique, ne fera que 8% dans cette ville alors que Marine Le Pen y a fait 15% ? 8% soit moins qu’à Lyon ?? impossible… Il passera la barre des 10% sans aucun problême … Je remarque aussi que 85% des habitants ne le connaissent pas. Avec un mois de campagne restant, il sera plus connu et son résultat s’en ressentira.

  2. En 2008
    UMP et MODEM avaient fait 56.2
    PS et extrême gauche 43.7
    Sondage 2014
    UMP et MODEM 49
    Gauche unie 43
    C’est plus serré qu’il n’y parait car les électeurs MODEM s’ils existent encore semblent pour grande partie avoir déserté le camp de Kovacs (effet Carignon Kovacs?)
    De plus le Front national semble très en dessous de ses scores précédents (près de la moitié) et devrait atteindre facilement les 10 % qualifiants pour le second tour.
    Et comme la droite UMP MODEM semble avoir fait le plein des intentions possibles les réserves existent bel et bien à gauche d’autant qu’il y at 30% d’indécis.
    La première place en intention de votes au premier tour pourrait être un miroir aux alouettes.

    • Oiga amigo en España igual tenemos una television que se excede con los anuncios pero al menos sabemos escribir! Asi que viva España! Y la mejor prorgamacion sin duda alguna se encuentra en Antena3!

    • DaveWhy is the ns and i ad a 60″?Apart from the fact that the media was probably already booked, don’t you think 8 seconds of Geldof poncing towards camera is a bit unnecessary? And do you think the other 52 seconds were really worth sticking in the edit too? Fair enough the original Sugar ad was a good spokesman to talk to punters about ‘safe bets’, but what has Germaine Greer got to do with investments?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s