Municipales : les intentions de vote à Belfort


Tendance des sondages : incertain
(maire actuel : Étienne Butzbach, PS)

 

Le maire de Belfort, Étienne Butzbach, qui a pris la succession de Jean-Pierre Chevènement, n’est pas assuré d’être réélu. La droite peut légitimement espérer conquérir la ville.

 

Le sondage réalisé par BVA début mars montre qu’au premier tour, la liste du maire sortant, soutenue par les socialistes, EELV et le PRG, arrive en deuxième position avec 23% des intentions de vote. Elle est devancée par la liste de Damien Meslot (UMP – résistance citoyenne – génération écologie), qui en recueille 27%. La liste centriste de Christophe Grudler, adoubée par le MoDem et l’UDI, arrive en troisième position avec 19% des intentions de vote. Cette liste pourrait donc choisir de se maintenir de manière indépendante au second tour.

La qualification du Front national au second tour n’est pas assurée. La liste de Marc Archambault recueille 9% des intentions de vote, un score faible au regard des 19% obtenus par Marine Le Pen à l’élection présidentielle à Belfort. La possibilité que le Front national passe la barre des 10% existe bel et bien alors qu’il reste quelques jours de campagne et que le résultat de ce sondage est soumis à une marge d’erreur d’environ 2 points.

Les autres listes qui se présentent aux suffrages ne devraient pas atteindre un score à deux chiffres :
– la liste MRC de Bastien Faudot est créditée de 7% des suffrages ;
– la liste de Marie-José Fleury (divers gauche) attire 6% des électeurs ;
– le Front de gauche, mené par Bertrand Chevalier, recueille le même score (6%) ;
– enfin, la liste de Lutte ouvrière conduite par Jean-Marie Pheulpin arrive en dernière position du premier tour, avec 3% des intentions de vote.

 

Les intentions de vote à Belfort (28 février - 4 mars 2014 - BVA)
Les intentions de vote à Belfort (28 février – 4 mars 2014 – BVA)

 

Au regard des résultats du premier tour, la configuration du second tour reste inconnue. Si celui-ci se traduisait par une triangulaire entre la liste du maire sortant (gauche), celle de Damien Meslot (UMP) et celle de Christophe Grudler (MoDem-UDI), la victoire est incertaine. En effet, les listes d’Etienne Butzbach (38%) et de Damien Meslot (39%) sont alors à quasi-égalité et la marge d’erreur ne permet pas de déterminer avec certitude celle qui est réellement en tête. La liste centriste arriverait troisième (23%).

Les intentions de vote à Belfort (28 février - 4 mars 2014 - BVA)
Les intentions de vote à Belfort (28 février – 4 mars 2014 – BVA)

 

Si la liste centriste ne concourrait pas au second tour, la droite dispose d’un léger avantage : Damien Meslot recueille alors 53% des intentions de vote contre 47% au maire sortant. Cependant, ici encore, la marge d’erreur interdit de conclure à l’identité du vainqueur.

Les intentions de vote à Belfort (28 février - 4 mars 2014 - BVA)
Les intentions de vote à Belfort (28 février – 4 mars 2014 – BVA)

 

Si le FN était en mesure de se maintenir au second tour et créait une quadrangulaire incluant la liste de gauche, la liste de Damien Meslot et celle de Christophe Grudler, les listes de gauche et de l’UMP restent en tête avec un faible écart : elles sont créditées respectivement de 35% et 33% des intentions de vote. La liste centriste de Christophe Grudler est alors troisième (24%), nettement devant le Front national (8%).

Les intentions de vote à Belfort (28 février - 4 mars 2014 - BVA)
Les intentions de vote à Belfort (28 février – 4 mars 2014 – BVA)

 

Enfin, toujours dans l’hypothèse où la liste frontiste de Marc Arcahmbault parvenait au second tour, mais cette fois avec un désistement de la liste centriste, un léger avantage est toujours détenu par la gauche : le maire sortant recueille 45% des intentions de vote, contre 43% à Damien Meslot et 12% au Front national.

Les intentions de vote à Belfort (28 février - 4 mars 2014 - BVA)
Les intentions de vote à Belfort (28 février – 4 mars 2014 – BVA)

 

En résumé, Belfort pourrait bien basculer à droite à l’issue des élections municipales. Cependant, la présence du Front national compliquerait la tâche à Damien Meslot, dont les meilleures chances restent un simple duel avec la liste de gauche au second tour.

 

 

Résultats des scrutins précédents

Les résultats de l'élection municipale de 2008 à Belfort (1er tour)
Les résultats de l’élection municipale de 2008 à Belfort (1er tour)
Les résultats de l'élection municipale de 2008 à Belfort (2d tour)
Les résultats de l’élection municipale de 2008 à Belfort (2d tour)
Les résultats de l'élection présidentielle de 2012 à Belfort (1er tour)
Les résultats de l’élection présidentielle de 2012 à Belfort (1er tour)
Les résultats de l'élection présidentielle de 2012 à Belfort (2d tour)
Les résultats de l’élection présidentielle de 2012 à Belfort (2d tour)

 

Références

Sondage BVA pour Orange et l’Est Républicain, réalisé par téléphone du 28 février au 4 mars 2014 auprès d’un échantillon de 602 personnes, représentatif de la population de Belfort âgée de 18 ans et plus et inscrite sur les listes électorales.

Résultats des scrutins précédents : ministère de l’Intérieur.

 

RETOUR AU RÉCAPITULATIF DE L’ENSEMBLE DES SONDAGES D’INTENTIONS DE VOTE POUR LES MUNICIPALES

 

VOIR AUSSI NOTRE NOTE DE LECTURE POUR LES SONDAGES D’INTENTIONS DE VOTE

Publicités

2 commentaires sur “Municipales : les intentions de vote à Belfort

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s