Municipales : les intentions de vote à Besançon


Tendance des sondages : victoire de la gauche
(maire actuelle : Jean-Louis Fousseret, PS)

 

Maire de Besançon depuis 2001, Jean-Louis Fousseret (PS) brigue un troisième mandat. Il apparaît favori pour le scrutin des 23 et 30 mars prochain d’après les résultats d’un sondage Ipsos réalisé les 12 et 13 mars.

 

Au premier tour, la liste du maire sortant arrive en tête avec 36% des intentions de vote. En 2008, Jean-Louis Fousseret avait été élu dès le premier tour avec 57% des voix. Ce recul s’explique, d’une part, par le fait qu’il doit faire face à une division beaucoup plus importante de la gauche. En 2008, outre la liste du maire, trois autres listes de gauche étaient présentes, toutes d’extrême-gauche. Aujourd’hui, le maire doit affronter cinq autres listes de gauche. Celle qui recueille le plus d’intentions de vote est celle du Front de gauche conduite par Emmanuel Girod (8%) qui peut espérer un score à deux chiffres. Les autres listes recueillent toutes moins de 4% d’intentions de vote : la liste de Franck Monneur (divers gauche, 3%), celle de Lazhar Hakkar (divers gauche, 2%), la liste de Lutte ouvrière menée par Nicolas Friess (1,5%) et la liste du Parti ouvrier indépendant d’Apolline Trioulaire (0,5%). Cet éclatement de la gauche n’explique cependant pas à lui tout seul le recul de la liste du maire sortant. Si en 2008, la gauche avait rassemblé 65% des voix, elle n’en séduit plus que 51% aujourd’hui.

La liste UMP-UDI-MoDem de Jacques Grosperrin arrive en deuxième position du premier tour avec 31% des intentions de vote. Jean-François Humbert, qui mène une liste divers droite, en obtient 4%.

Le Front national, dont la liste est conduite par Philippe Mougin, est créditée de 11% des intentions de vote et devrait pouvoir se maintenir au second tour, même si cela n’est pas certain du fait de la marge d’erreur.

Enfin, la liste sans étiquette d’Ismaël Boudjekada recueille 3% des intentions de vote.

 

Les intentions de vote à Besançon (12-13 mars 2014 - Ipsos)
Les intentions de vote à Besançon (12-13 mars 2014 – Ipsos)

 

Dans le cas d’une triangulaire avec le Front national, Jean-Louis Fousseret l’emporterait largement : il obtient, dans ce sondage, 52% des intentions de vote, contre 38% à la liste de Jacques Grosperrin et 10% à la liste frontiste de Philippe Mougin.

Si le Front national ne parvenait pas à se maintenir au second tour, l’écart entre les listes de Jean-Louis Fousseret et de Jacques Grosperrin est plus réduit : le maire sortant récolte alors 54% des intentions de vote contre 46% à son adversaire. L’avantage est donc à la liste de gauche, même si ce score est à la limite de la marge d’erreur.

 

Références

Sondage Ipsos pour Steria, France 3 Franche-Comté et France Bleu Besançon, réalisé par téléphone les 12 et 13 mars 2014 auprès d’un échantillon de 602 personnes, représentatif de la population de Besançon âgée de 18 ans et plus et inscrite sur les listes électorales.

 

RETOUR AU RÉCAPITULATIF DE L’ENSEMBLE DES SONDAGES D’INTENTIONS DE VOTE POUR LES MUNICIPALES

 

VOIR AUSSI NOTRE NOTE DE LECTURE POUR LES SONDAGES D’INTENTIONS DE VOTE

Advertisements

2 commentaires sur “Municipales : les intentions de vote à Besançon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s