Municipales : les intentions de vote à Créteil


Tendance des sondages : victoire de la gauche
(maire actuelle : Laurent Cathala, PS)

 

Élu maire sans discontinuer depuis 1977, Laurent Cathala (PS) sera réélu sans difficulté pour un septième mandat à Créteil.

 

Contrairement à 2008, il pourrait néanmoins ne pas être réélu dès le premier tour. Dans le sondage réalisé par TNS Sofres début mars dans la commune, sa liste d’union entre les socialistes et les communistes y obtient 49% des intentions de vote. Avec la marge d’erreur, l’incertitude demeure donc sur la tenue d’un second tour à Créteil.

La liste du maire sortant apparaît en recul par rapport à 2008 (54,2% des voix), notamment du fait de la présence de la liste de Mustapha Abbaoui, qui recueille 5% des intentions de vote dans cette enquête.

La liste UMP de Thierry Hebbrecht arrive en deuxième position du premier tour, avec 20% des intentions de vote. Elle est la seule qui pourra, à coup sûr, passer la barre des 10% pour disputer la victoire au maire sortant lors d’un second tour.

La liste d’Europe Ecologie les Verts conduite par Marianne Boulc’h réitérerait le score des Verts en 2008 (7,8%) puisqu’elle est créditée de 8% des intentions de vote. Elle est au coude-à-coude avec la liste du Front national menée par Gaëtan Marzo (7% des intentions de vote), qui pourrait donc la devancer au soir du 23 mars.

Sylvie Smaniotto-Gruska recueille 6% d’intentions de vote à la tête de la liste UDI-MoDem, et ne réussit donc pas à rassembler autant de voix que le MoDem en 2008 (8,9%).

La liste de Lutte ouvrière conduite par Daniel Gendre recueille 3% des intentions, un score relativement décevant alors qu’elle est la seule liste d’extrême-gauche cette année. En 2008, les trois listes qui se présentaient avait obtenu au total un peu plus de 7% des suffrages.

Enfin, la liste divers droite de Farid Chibout est créditée de 2% des intentions de vote.

Les intentions de vote à Créteil (7-8 mars 2014 - TNS Sofres)
Les intentions de vote à Créteil (7-8 mars 2014 – TNS Sofres)

 

Si un second tour avait lieu, le maire sortant l’emporterait de manière écrasante : il recueille 66% d’intentions de vote contre 34% à la liste UMP-UDI-MoDem conduite par Thierry Hebbrecht.

 

Références

Sondage TNS Sofres pour Radio Alfa, réalisé par téléphone les 7 et 8 mars 2014 auprès d’un échantillon de 500 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d’un échantillon de 700 personnes représentatif de la population de Créteil âgée de 18 ans et plus.

 

RETOUR AU RÉCAPITULATIF DE L’ENSEMBLE DES SONDAGES D’INTENTIONS DE VOTE POUR LES MUNICIPALES

 

VOIR AUSSI NOTRE NOTE DE LECTURE POUR LES SONDAGES D’INTENTIONS DE VOTE

Advertisements

Un commentaire sur “Municipales : les intentions de vote à Créteil

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s