Municipales : les intentions de vote à Chambéry


Tendance des sondages : incertain
(maire actuelle : Bernadette Laclais, PS)

 

A gauche depuis 25 ans, la ville de Chambéry apparaît particulièrement incertaine dans le cadre du prochain scrutin municipal. La réélection de la maire sortante, Bernardette Laclais, n’est en effet pas acquise. Si elle semble disposer d’un léger avantage, la ville pourrait basculer à droite selon les résultats du sondage BVA effectué début mars.

Ce sondage indique que, au premier tour, la liste d’union entre le PS, EELV et le PRG conduite par la maire sortante est à quasi-égalité avec celle de droite. La liste de Bernardette Laclais obtient 44% des intentions de vote et celle de Michel Dantin pour l’UMP et l’UDI 45%. L’ordre d’arrivée des deux listes apparaît, à l’heure actuelle, particulièrement indécis. Ainsi, contrairement à 2008, où elle avait été élue dès le premier tour avec 50,1% des voix, Bernadette Laclais devra affronter un second tour. La liste UMP progresse significativement par rapport au dernier scrutin municipal (+5 points).

Lire la suite

Municipales : les intentions de vote à Dieppe


Tendance des sondages : victoire de la gauche
(maire actuel : Sébastien Jumel, PCF)

 

L’actuel maire de Dieppe, Sébastien Jumel (PCF) se représente pour un second mandat à la tête de la ville. Le sondage réalisé par Ipsos début mars montre que celui-ci devrait être réélu.

 

La liste conduite par le maire sortant, et soutenue par le Front de gauche et Europe Ecologie les Verts, arrive largement en tête au premier tour, avec 44% des intentions de vote. Sébastien Jumel ne sera donc pas élu au premier tour, comme en 2008, où la gauche unie (PCF-PS-Verts) avait obtenu 56% des voix. Ceci s’explique par la présence de la liste de Bernard Brébion (divers gauche), qui recueille 18% des intentions de vote et pourra donc se maintenir au second tour.

La liste de droite (UMP-UDI) conduite par André Gautier arrive en deuxième position du premier tour, avec 28% des intentions de vote. La droite recule nettement par rapport à 2008 où elle avait obtenu 41% des voix. Cependant, à l’époque, la liste de l’UMP était seule à droite. A la différence du précédent scrutin, une liste du Front national sera présente le 23 mars prochain. Celle-ci, conduite par Stéphane Mauger obtient 9% des intentions de vote dans le sondage d’Ipsos, ce qui signifie que le Front national pourrait parvenir à se maintenir au second tour. La marge d’erreur du sondage ne permet en effet pas de savoir si ce score ne passe pas la barre des 10%.

Lire la suite

Municipales : les intentions de vote à Thonon-les-Bains


Tendance des sondages : victoire de la droite
(maire actuel : Jean Denais, UMP)

 

Maire de Thonon-les-Bains depuis 1995, Jean Denais (UMP) devrait remporter le prochain scrutin municipal.

 

Le sondage réalisé par BVA entre les 7 et 12 mars mars montre que sa liste est nettement en tête au premier tour (38% des intentions de vote soit 2 points de plus que son score de 2008). En deuxième position, l’autre liste de droite, celle conduite par Christophe Arminjon recueille 24% des intentions de vote (-5 points par rapport à 2008).

La gauche est divisée au premier tour : la liste socialiste conduite par Georges Constantin est la mieux placée à gauche, avec 19% des intentions de vote. La liste de Guillaume Vaucouleur, pour le Front de gauche, réalise un très bon score (12% des intentions de vote). Les écologistes d’EELV ferment la marche à gauche avec 6%.

Lire la suite

Municipales : les intentions de vote à Gap


Tendance des sondages : victoire de la droite
(maire actuel : Roger Didier, divers droite)

 

Roger Didier devrait être élu pour un second mandat à la mairie de Gap d’après les résultats du sondage BVA réalisé début mars.

Au premier tour, la liste du maire sortant (UMP) recueille 48% des intentions de vote et frôle donc la majorité absolue. Avec la marge d’erreur, il est possible que le score de Roger Didier soit en fait supérieur à 50% et donc que le maire soit réélu dès le premier tour.

La liste de Bernard Jaussaud (PS-PRG-PC) arrive en deuxième position. Lire la suite

Municipales : les intentions de vote à Dax


Tendance des sondages : incertain
(maire actuel : Gabriel Bellocq, PS)

 

Gabriel Bellocq (PS), élu à la mairie de Dax en 2008, n’est pas assuré de garder son siège à l’issue des élections municipales des 23 et 30 mars prochains.

 

Le sondage réalisé par l’Ifop début mars lui donne une légère avance au premier tour. Sa liste composée de socialistes et de communistes recueille 43% des intentions de vote contre 40% à son principal adversaire, Jean-Pierre Bastiat (divers droite). L’écart est néanmoins compris dans la marge d’erreur et l’ordre d’arrivée au premier tour reste donc incertain.

La liste frontiste conduite par Christophe Bardin pourrait se maintenir au second tour. Lire la suite

Municipales : les intentions de vote à Bayonne


Tendance des sondages : incertain
(maire actuel : Jean Grenet, UMP)

 

La succession de la dynastie Grenet s’annonce incertaine à Bayonne. Jean Grenet, actuel maire de la ville (UMP), depuis 1995, avait succédé à son père Henri Grenet, qui avait été élu pour la première fois en 1959. Aujourd’hui, alors que Jean Grenet laisse sa place, la mairie est susceptible de basculer à gauche comme le montre un sondage Ifop réalisé début mars.

Au premier tour, la liste de d’union de la gauche regroupant PS, PC, PRG et EELV, conduite par Henri Etcheto recueille 41% des intentions de vote. La liste UDI-UMP-MoDem-Parti national basque de Jean-René Etchergaray arrive 10 points derrière, avec 31% des intentions de vote. La droite se présente en effet divisée, la liste de Sylvie Durruty (divers droite) recueillant 14% des intentions de vote.

Lire la suite

Municipales : les intentions de vote à Chartres


Tendance des sondages : victoire de la droite
(maire actuel : Jean-Pierre Gorges, UMP)

 

Jean-Pierre Gorges (UMP) apparaît en excellente position pour garder la mairie de Chartres à l’issue du prochain scrutin municipal. Le sondage réalisé par Ipsos mi-mars laisse même entrevoir la possibilité d’une réélection dès le premier tour. En effet, la liste conduite par le maire sortant et regroupant l’UMP et l’UDI obtient 49% des intentions de vote au premier tour, et donc un score qui pourrait être supérieur à 50% du fait de la marge d’erreur.

La liste de gauche conduite par Catherine Maunoury et soutenue par le PS, EELV et le MoDem, arrive plus de 10 points derrière (35% des intentions de vote). Lire la suite

Municipales : les intentions de vote à Bourges


Tendance des sondages : incertain
(maire actuel : Serge Lepeltier, UDI)

 

Maire de Bourges depuis 1995 (avec une interruption lors de son passage au gouvernement de 2004 à 2005), Serge Lepeltier (UDI) a décidé de ne se pas se représenter. La gauche semble en mesure de reprendre la ville dans un scrutin qui se révèle incertain.

 

Le sondage réalisé par Ipsos les 7 et 8 mars montre que la liste de la socialiste Irène Félix est nettement en tête au premier tour (29% des intentions de vote).

La deuxième place sera très disputée. Trois listes peuvent y prétendre : d’abord la liste du Front de gauche de Jean-Michel Guérineau qui obtient 19% des intentions de vote dans cette ville dirigée par le parti communiste de 1977 à 1995. Ensuite, les deux listes de droite. Si cette enquête montre que la liste de Véronique Fenoll (UMP) dispose d’un léger avantage sur la liste centriste de Pascal Blanc (UDI) (20% des intentions contre 17%), l’écart est compris dans la marge d’erreur et rien ne permet de savoir quelle liste est réellement en tête à la date de réalisation du sondage. L’identité de la tête de liste de la droite pour le second tour est donc incertaine. Lire la suite

Municipales : les intentions de vote à Orléans


Tendance des sondages : victoire de la droite
(maire actuel : Serge Grouard, UMP)

 

Maire d’Orléans depuis 2001, Serge Grouard devrait être facilement réélu lors du prochain scrutin municipal, alors que l’élection avait été relativement serrée en 2008 (51,4% contre 48,6%). Il s’imposerait dans une ville qui avait majoritairement voté pour François Hollande en 2012 (54% des voix au second tour).

 

Le sondage Ipsos réalisé début mars indique que Serge Grouard arrive nettement en tête du premier tour, avec 46% des intentions de vote. Il ferait donc un peu moins bien que son score de 2008 (-3 points), ce qui s’explique notamment par la présence d’une liste du Front national cette année, ce qui n’était pas le cas lors de la précédente élection. Cette liste frontiste conduite par Philippe Lecoq recueille 8% des intentions de vote et ne fait donc pas le plein des voix obtenues par Marine Le Pen à l’élection présidentielle dans la commune (12%). Le Front national devrait donc ne pas pouvoir se maintenir au second tour, néanmoins cette hypothèse ne peut être totalement exclue du fait de la marge d’erreur. Lire la suite

Municipales : les intentions de vote à Corbeil-Essonnes


Tendance des sondages : incertain
(maire actuel : Jean-Pierre Bechter, UMP)

 

La situation politique à Corbeil-Essonnes est particulière. Deux scrutins municipaux y ont eu lieu depuis 2008, après l’annulation de l’élection de Serge Dassault (UMP) pour « dons d’argent ». Déclaré inéligible, celui-ci a laissé la place à son bras droit, Jean-Pierre Bechter, qui a remporté l’élection partielle de 2009 à un cheveu (50,1% des voix). Ce scrutin a été annulé par le Conseil d’Etat au motif que les bulletins de vote du candidat de l’UMP n’étaient pas conformes au code électoral. Dans la dernière élection qui s’est tenue en 2010, Jean-Pierre Bechter l’a de nouveau emporté, avec une plus large avance (53,7% des voix).

Aujourd’hui, le rapport de force apparaît toujours aussi serré à Corbeil-Essonnes et le sondage réalisé par l’Ifop début mars ne permet pas de déterminer qui remportera la mairie.

Lire la suite