Quelles franges de l’électorat les principaux ministres séduisent-ils ?

Au sein d’un gouvernement très majoritairement impopulaire (seuls 22% déclarent en avoir une « bonne opinion » selon un sondage Odoxa), certains ministres parviennent à tirer leur épingle du jeu. Ceux occupant des portefeuilles régaliens satisfont ainsi une majorité de Français d’après une étude de l’Ifop. Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, qui pourrait bientôt quitter le gouvernement pour prendre la tête de liste socialiste aux élections régionales en Bretagne, est celui qui est le plus apprécié, avec 59% de Français satisfaits de son action (1). Une majorité des personnes interrogées se déclare également satisfaite de Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères (56%) et de Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur (53%). Le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, parvient également à satisfaire près d’un Français sur deux (47%) et dispose donc d’une opinion légèrement plus favorable que le Premier ministre, Manuel Valls (45%).

Satisfaction ministres ifop sondageLes autres ministres testés recueillent des taux de satisfaction minoritaires : Ségolène Royal (40%), Fleur Pellerin (38%), Marisol Touraine (37%), Stéphane Le Foll (35%), Najat Vallaud-Belkacem (34%), Michel Sapin (32%) et Christiane Taubira (30%).

 

Il est évident que ces différents ministres séduisent des profils assez différents. On a ainsi beaucoup souligné le positionnement « droitier » du ministre de l’Economie et Emmanuel Macron apparaît bien, dans le détail des résultats, comme le ministre dont les sympathisants des Républicains sont le plus satisfait (55% des sympathisants du parti dirigé par Nicolas Sarkozy se déclarent satisfaits de son action). Néanmoins, d’autres ministres séduisent également largement l’électorat de droite, ce qui explique leur large popularité auprès de la population dans son ensemble : l’action de Jean-Yves Le Drian satisfait 54% des sympathisants des Républicains, celle de Laurent Fabius et de Bernard Cazeneuve 51%. Manuel Valls est un peu plus sévèrement jugé, mais 40% des sympathisants des Républicains s’en déclarent satisfaits, un score élevé pour un Premier ministre socialiste.

Satisfaction ministres par sympathie partisane ifop sondageTous ces ministres recueillent également des taux de satisfaction élevés dans l’électorat centriste (MoDem et UDI). Et cela n’est pas antinomique avec la satisfaction des sympathisants socialistes, ces personnalités étant également celles dont l’action est la plus saluée par cette catégorie, avec 86-87% de satisfaction auprès des sympathisants PS pour les ministres de la Défense, de l’Intérieur et des Affaires étrangères, 83% pour le Premier ministre et 75% pour Emmanuel Macron.

Jean-Yves Le Drian et Laurent Fabius sont les ministres les plus populaires du gouvernement aussi car ils bénéficient de taux de satisfaction importants parmi les sympathisants du Front de gauche et d’EELV. L’action du ministre de l’intérieur est plus contestée par la gauche du PS mais Bernard Cazeneuve satisfait toutefois 44% des sympathisants du Front de gauche. En revanche, les profils de Manuel Valls et Emmanuel Macron posent problème à la gauche radicale, avec respectivement 30% et 25% des sympathisants du Front de gauche satisfaits de leur action. Ces deux personnalités, comme Bernard Cazeneuve, bénéficient de meilleurs jugements au centre et à droite qu’au Front de gauche.

A l’inverse, l’aura de popularité de certains ministres reste cantonnée à la gauche, séduisant peu à droite, à l’exemple de Ségolène Royal, Marisol Touraine, Stéphane Le Foll, Najat Vallaud-Belkacem ou Christiane Taubira, deuxième ministre préférée des sympathisants du Front de gauche après Jean-Yves le Drian. Michel Sapin séduit plus les centristes que la gauche radicale, mais est impopulaire auprès des sympathisants des Républicains.

Ce classement de popularité des ministres met donc en tête les profils qui séduisent le plus à droite, parfois alors même qu’ils hérissent à gauche du PS (Manuel Valls et Emmanuel Macron, dans une moindre mesure Bernard Cazeneuve). C’est cette même logique qui place, à droite, Alain Juppé en tête des sondages, car il bénéficie de jugements cléments au centre et à gauche. Rappelons donc pour conclure que popularité n’égale pas potentiel électoral : si Manuel Valls satisfait une partie des sympathisants des Républicains et si Alain Juppé est appréciée d’une partie des électeurs de gauche, ils ne devraient pas faire bouger massivement les lignes, les électeurs d’un camp resteront certainement dans celui-ci au moment des échéances électorales.

 

 

(1) La question du sondage était formulée ainsi : « Pour chacune des personnalités suivantes, diriez-vous que vous êtes satisfait ou mécontent de son action en tant que ministre ? Très satisfait / plutôt satisfait / plutôt mécontent / très mécontent ». Le pourcentage de satisfaits regroupe les personnes ayant choisi les deux premières modalités de réponse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s