François Hollande, plus impopulaire que jamais

Les derniers sondages de popularité du président de la République montrent un nouveau recul de François Hollande dans l’opinion. Alors que la popularité du président s’était très légèrement redressée en décembre, celle-ci repart clairement à la baisse, sous l’effet d’un rejet de plus en plus fort de sa politique dans les rangs de la gauche. Ce rejet tient à deux causes principales. D’abord, un questionnement profond sur la politique menée, telle qu’incarnée par « pacte de responsabilité », trop éloigné du logiciel de gauche pour être largement accepté par la base électorale du président, surtout quand cette politique économique ne recueille aucun résultat perceptible pour l’instant. Deuxièmement, des interrogations sur la volonté du gouvernement à agir, relancées par le retrait de la loi famille. Conjointement, l’image du président a également été affectée par l’ « affaire Gayet », qui vient mettre en doute les qualités personnelles d’un président jusqu’ici considéré comme « sympathique » et « honnête ».

Tous les instituts mesurent une cote de popularité stable ou à la baisse pour le président, comme le présente le graphique ci-dessous (cliquez pour agrandir) :

Récapitulatif des sondages de popularité de François Hollande (% opinions positives)
Récapitulatif des sondages de popularité de François Hollande (% opinions positives)

Lire la suite

Publicités

François Hollande, une impopularité record après 21 mois de mandat

Ces derniers jours, François Hollande atteint de nouveau des records d’impopularité dans les enquêtes d’opinion. Ainsi, dans la dernière vague d’enquête du baromètre politique de TNS Sofres, il s’enfonce encore un peu plus dans les profondeurs sondagières. Désormais, seuls 19% des Français déclarent lui faire confiance.

A titre de comparaison, après 21 mois de mandat, Nicolas Sarkozy disposait encore de 37% d’électeurs confiants à son égard. Jacques Chirac recueillait à peu près les mêmes niveaux (35% lors de son premier mandat, 39% lors du deuxième). Et le rapprochement avec le précédent président socialiste est encore plus cruel pour François Hollande : lors du premier mandat de François Mitterrand, après 21 mois, 50% des Français faisaient encore confiance au président de la République. Lors de son second septennat, la confiance à l’égard de François Mitterrand était même nettement majoritaire : 61%.

Popularité des présidents de la République à 21 mois de mandat (TNS Sofres) Lire la suite