Le FN en tête aux européennes ? Notes de lecture pour le sondage Ifop

La publication hier d’un sondage Ifop pour le Nouvel Observateur donnant le FN en tête des intentions de vote pour les prochaines élections européennes fait énormément parler de lui. Le parti de Marine Le Pen, avec 24% des suffrages, devancerait en effet l’UMP (22%) et le PS (19%). Néanmoins comme tout sondage d’intention de vote, a fortiori de longs mois avant le scrutin, ce sondage doit être interprété avec prudence.

1. Les précautions qui s’appliquent à tous les sondages d’intention de vote

On ne le répétera jamais assez, un sondage donne le pouls de l’opinion à un instant T. Autrement dit, ce sont les rapports de force actuels qui sont mesurés dans ce sondage et pas ceux qui prévaudront le jour de scrutin. Le sondage n’est pas une prédiction. Ce qu’il faut en déduire, c’est qu’aujourd’hui, le FN ferait 24% des suffrages et devancerait les deux grands partis que sont l’UMP et le PS, mais le vote n’aura lieu que dans 8 mois. D’ici là, une campagne électorale se sera déroulée, avec des partis exposant leurs programmes respectifs, et des événements politiques pourront également influencer le rapport de force, notamment les résultats aux municipales qui auront lieu en mars prochain.

De plus, ce sondage est naturellement soumis à des marges d’erreurs. Celles-ci ne permettent pas d’établir avec certitude l’ordre d’arrivée du FN, de l’UMP et du PS. D’autres études devront venir confirmer ou infirmer les résultats obtenus dans ce sondage Ifop. Lire la suite

Publicités