2007-2012 : les préoccupations des Français ont bien changé

Le contexte entre l’élection présidentielle à venir et celle de 2007 a largement changé. Sans parler du paysage politique, des mouvements de fond ont traversé la société française et la mise au premier plan, depuis 2008, de la « crise » avec ces différents soubresauts, a profondément modifié les attentes des Français vis-à-vis du chef de l’Etat français.

La crise inscrit encore davantage le social au cœur des préoccupations

S’il est la principale préoccupation des Français depuis des années, et notamment en 2007, le chômage apparaît, aujourd’hui encore plus qu’hier, comme une inquiétude majeure des Français, sur laquelle les candidats à l’élection présidentielle apparaissent particulièrement attendus. Invités à déterminer les trois thèmes qui pèseront le plus dans leur décision du candidat à l’élection présidentielle parmi les onze proposés, un Français sur deux choisit « la lutte contre le chômage ». Ce thème domine donc très nettement tous les autres. Il est significativement plus cité qu’en 2007 à la même période (+6 points). En outre, il est important de souligner que ce thème gagne nettement plus de terrain parmi les sympathisants de droite (50%, +11 points), que chez ceux de gauche (54%, +4 points). Quelle que soit leur position sur l’échiquier politique, les Français affirment que le chômage constitue le premier déterminant de leur vote.

Comme en 2007, la deuxième préoccupation des Français est l’amélioration du pouvoir d’achat (34%, -2 points par rapport à 2007). Le maintien à un niveau quasi-identique qu’en 2007, alors même que la thématique du « pouvoir d’achat » en tant que telle est moins présente qu’il y a cinq ans, démontre la prééminence des questions sociales dans les attentes des Français. En effet, aucun candidat ne s’est (pour l’instant du moins) prétendu comme « le candidat du pouvoir d’achat », comme avait pu le faire Nicolas Sarkozy en 2007. Les politiques de rigueur prônées par les principaux candidats interdisent des promesses d’amélioration en ce domaine et le thème apparaît particulièrement peu présent dans leur discours.

Lire la suite

Publicités