84% des Français estiment que les impôts des particuliers ne baisseront pas durant le quinquennat de François Hollande

Lors de ses vœux, le chef de l’État a réaffirmé sa volonté de diminuer les impôts des particulier dès que possible. Ce n’est pas la première fois que François Hollande faisait cette promesse, mais jusqu’ici, la date de la diminution avait toujours été repoussée.  Les impôts sont peut-être le sujet par excellence où la politique gouvernementale manque de lisibilité aux yeux de l’opinion, du fait de changements fréquents dans le discours des têtes de l’exécutif et des ministres concernés, d’annonces et de contre-annonces.

Aujourd’hui, la parole du président de la République en la matière n’a presque plus aucune crédibilité : seuls 15% des Français estiment que les impôts payés par les particuliers baisseront d’ici la fin du quinquennat de François Hollande. Et parmi eux, seuls 2% estiment qu’ils diminueront « certainement » tandis que 13% jugent que ce sera « probablement » le cas.

84% des Français considèrent que les impôts des particuliers ne baisseront pas d’ici à 2017, quatre sur dix (39%) estimant même de manière certaine qu’il n’y aura pas de réduction avant la fin du quinquennat de François Hollande.

Sondage baisse impôts Hollande Lire la suite

Publicités