Municipales : les intentions de vote à Auxerre


Tendance des sondages : incertain
(maire actuel : Guy Férez, PS)

 

Concourant pour un troisième mandat à la maire d’Auxerre, Guy Férez part favori dans l’optique du scrutin des 23 et 30 mars. Néanmoins, une victoire de la droite ne peut être totalement exclue.

La liste menée par Guy Férez, qui regroupe les socialistes et EELV recueille 45% des intentions de vote au premier tour dans le sondage Ipsos réalisé début mars. Si ce score permet au maire sortant de dominer au premier tour, il marque un net recul par rapport à 2008, où Guy Ferez avait été élu dès le premier tour avec 52,4% des voix. Lire la suite

Publicités

Municipales : les intentions de vote à Tours


Tendance des sondages : victoire de la gauche
(maire actuel : Jean Germain, PS)

 

Maire depuis 1995, Jean Germain part favori pour les prochaines élections municipales à Tours et devrait être élu pour effectuer un quatrième mandat.

 

Au premier tour, la liste conduite par le maire (PS-PC-PRG-MoDem) arrive en tête des intentions de vote avec 38% selon le sondage Ipsos réalisé début mars. Il est très loin d’obtenir le score réalisé en 2008 (46,7% des voix au premier tour), alors même qu’à l’époque, le MoDem avait présenté une liste contre lui – malgré le ralliement de certains centristes – et avait recueilli 4,2% des suffrages.

Le maire sortant devance de 3 points la liste UMP-UDI de Serge Babary (35%), qui parvient à réitérer le score de la droite en 2008 (27,8% à la liste UMP de Renaud Donnedieu de Vabres + 8,44% pour la liste de Guillaume Peltier). Ceci est d’autant plus remarquable qu’à la différence de la dernière élection municipale, une liste frontiste est présente dans la course. Celle-ci, conduite par Gilles Godefroy, recueille 9% des intentions de vote et pourrait donc potentiellement se maintenir au second tour de l’élection du fait de la marge d’erreur et de la possibilité d’une progression de son potentiel dans les derniers jours de campagne. Lire la suite

Municipales : les intentions de vote à Nancy


Tendance des sondages : incertain
(maire actuel : André Rossinot, UDI)

 

Maire de Nancy depuis 1983, André Rossinot (UDI), 74 ans, a décidé de laisser son siège. Le sondage réalisé par Ipsos fin février, puis celui effectué par BVA quelques jours plus tard, montrent que cette ville, à droite depuis 1945, pourrait basculer à gauche lors du scrutin des 23 et 30 mars prochains. Les Nancéiens avaient déjà majoritairement voté pour François Hollande à l’élection présidentielle (55%).

 

Au premier tour, la liste de Mathieu Klein, qui regroupe le PS, le PC, EELV et le PRG, recueille de 38% à 41% des intentions de vote dans ces deux enquêtes. Il devance donc la liste de Laurent Hénart (UDI-UMP-MoDem) qui en obtient de 36% à 40%. L’écart entre les deux listes est cependant faible et compris dans la marge d’erreur. Lire la suite

Les villes qui pourraient basculer aux municipales

Mis à jour : 20 mars 2014
 
 

Les sondages réalisés dans différentes communes à l’occasion des municipales montrent que la gauche subit un recul en voix assez généralisé, corollaire de l’impopularité du gouvernement et de François Hollande. Celui-ci devrait se traduire par des pertes de mairies pour le PS et ses alliés. D’après les différentes enquêtes réalisées, plusieurs villes pourraient quitter le giron de la gauche.

NB : ne sont indiquées que les villes où des sondages ont été réalisées.
NB : ne sont indiquées que les villes où des sondages ont été réalisées.

 

Lire la suite