83% des Français sont opposés à l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne

L’adhésion de la Turquie à l’Union européenne est très majoritairement refusée par les Français : 83% s’y déclarent défavorables et seuls 17% approuvent l’entrée de la Turquie dans l’UE.

La France se démarque assez nettement des autres grands pays européens sur cette question. C’est en effet en France que les réticences sont les plus fortes, bien qu’elles soient également très présentes en Allemagne (seuls 28% des Allemands sont favorables à l’adhésion de la Turquie) ou au Royaume-Uni (34%). En Italie et en Espagne, l’opinion publique est plus favorable à l’entrée des Turcs dans l’Union européenne (50% des Italiens et 56% des Espagnols souhaitent cette adhésion). Le clivage entre une « Europe du Nord » et une « Europe du Sud » est donc clair sur ce sujet.

Adhésion turquie UE sondageEn France, l’opinion publique a largement évolué sur la question. En 2003, près d’un Français sur deux (46%) se déclarait favorable à l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne*. En novembre 2004, peu avant le traité sur la constitution européenne, seul un tiers des Français (32%) partage toujours cette opinion. En septembre 2005, quelques mois après le « non », la position des Français évolue peu (35%). Les débats autour de la question européenne qui agitent alors la société française ont donc renforcé la majorité qui s’oppose à l’adhésion de la Turquie, en dépit du positionnement personnel de Jacques Chirac en faveur de l’entrée de la Turquie (l’UMP dirigée alors par Nicolas Sarkozy s’opposait à cette adhésion). Lire la suite

Publicités