Une majorité des sympathisants de l’UMP est défavorable à la suppression du mariage pour tous

Lors de son interview au journal de 20h de France 2, Nicolas Sarkozy a été particulièrement flou sur le mariage pour tous. Le sujet apparaît effectivement comme particulièrement problématique pour le candidat à la présidence de l’UMP. Il s’agit , en vue de l’élection présidentielle de 2017, de concilier la volonté de s’appuyer sur une mobilisation dynamique d’une partie de la droite (la manif pour tous), sans pour autant braquer une frange plus libérale des électeurs de l’UMP et du centre sur cette « question de société ». S’ajoutent à ces considérations des problèmes légaux : en cas d’abrogation de la loi, que deviendraient les milliers de couples mariés entre 2013 et 2017 ? Peut-on leur enlever les droits qu’ils avaient acquis ?

Les sympathisants de l’UMP ne sont pas unanimes sur cette question. S’ils restent plus réticents à cette loi que l’ensemble de la population, ils sont loin d’y être tous opposés. Ainsi, selon un sondage Harris interactive* réalisé en février dernier, un tiers des sympathisants de l’UMP (32%) se disent favorables à la loi « mariage pour tous », qui ouvre le droit au mariage et à l’adoption pour les couples de même sexe. Dans leur ensemble, 54% des Français sont favorables à cette loi, du fait d’une très large approbation des sympathisants de gauche (83%).

Dans la perspective de l’élection présidentielle de 2017, le souhait de ne pas revenir sur cette loi est encore plus important. Le fait que celle-ci ait été voté par le Parlement, ainsi que les difficultés juridiques qu’une remise en cause impliquerait font que seuls 26% des Français** souhaitent une suppression de cette loi dans l’hypothèse d’une victoire de la droite en 2017, tandis que 73% s’y opposent. Même les sympathisants de l’UMP désapprouvent majoritairement l’idée de supprimer le mariage pour tous : 56% ne souhaitent pas que la droite le remette en cause si elle parvient au pouvoir en 2017, tandis que 44% approuvent l’abrogation.

sondage Sympathisants UMP mariage pour tous Lire la suite

Publicités

Le mouvement « manif pour tous » toujours soutenu par un tiers des Français

La loi instaurant la mariage et l’adoption pour les couples homosexuels a été votée par le Parlement et promulguée par le président de la République. Les manifestations contre ce texte se poursuivent, mais connaissent un certain essoufflement. De quel soutien dispose dorénavant le mouvement contre le « mariage pour tous » dans l’opinion ?

Un Français sur deux s’oppose à la loi « mariage pour tous »

Avant de s’intéresser plus spécifiquement au mouvement « manif pour tous » et du soutien dont il bénéficie, il faut noter que la loi en elle-même continue de susciter un fort clivage. Les Français demeurent très divisés sur la loi instaurant le mariage et l’adoption pour les couples homosexuels : 49% s’y disent favorables et 49% s’y opposent (2% ne se prononçant pas)*. Lire la suite

Que pensent les Français du « mariage pour tous » ?

Le débat autour du projet de loi « mariage pour tous » bat son plein. Alors que les débats parlementaires sont sur le point de se terminer et la loi d’être votée définitivement par l’Assemblée nationale, l’ample mouvement de manifestation à l’encontre de ce projet reste vivace et se radicalise. Deux logiques de légitimité s’affrontent : la gauche fait valoir que la mesure, présente dans le programme de François Hollande, est validée par l’élection de ce dernier puis d’une majorité de gauche à l’Assemblée nationale. Le mouvement d’opposition fait valoir un refus majoritaire de la population et demande donc l’organisation d’un référendum.

De nombreux sondages ont été réalisé sur cette question. Que montrent-ils ? Le « retournement de l’opinion » présenté par certains membres du mouvement « manif pour tous » est-il réel ? Lire la suite

Les deux tiers des Français sont favorables au mariage des couples homosexuels

 

Promesse de campagne de François Hollande, le mariage pour les couples homosexuels est entré dans le débat au cœur de l’été suite à la réaffirmation par l’Église catholique française de son opposition à cette mesure. Si le débat agite la sphère politique, et notamment la droite, divisée sur cette question, l’opinion publique se montre largement favorable au mariage homosexuel, 65 % estimant que les couples du même sexe devrait avoir le droit de se marier.

 

Après avoir augmenté entre la fin des années 1990 et le début des années 2000, l’acceptabilité des droits des couples homosexuels reste globalement stable depuis 2004

L’acceptation du mariage homosexuel a augmenté au fil du temps (elle était de 51 % seulement en mai 1995), mais cette hausse de la proportion de Français favorables au mariage homosexuel s’est tassée déjà depuis quelques années. Ainsi, en mai 2004, 64 % des Français étaient déjà favorables à cette mesure, un score comparable à celui d’aujourd’hui. Lire la suite