Municipales : les intentions de vote à Rennes


Tendance des sondages : victoire la gauche
(maire actuel : Daniel Delaveau, PS)

 

A gauche depuis 1977, et ayant voté très majoritairement pour François Hollande à l’élection présidentielle (67% au second tour), la ville n’a pratiquement aucune chance de basculer à droite. Par conséquent, la candidate socialiste, Nathalie Appéré part largement favorite. Sa liste recueille 39% des intentions de vote au premier tour selon un sondage Ifop réalisé début mars et devance donc nettement la liste de droite de Bruno Chavannat (UDI) qui en obtient 29% (+3 points par rapport au score de l’UMP au premier tour en 2008).

La liste socialiste apparaît néanmoins en net recul par rapport à la précédente élection municipale à Rennes. La liste de Daniel Delaveau avait alors obtenu 47% des voix au premier tour. La liste socialiste est, cette année, concurrencée par une alliance entre EELV et le Front de gauche, qui recueille 16% des intentions de vote. Cette liste, menée par Matthieu Theurier, récupère largement les voix écologistes de 2008 (9% des suffrages) et certaines voix qui s’étaient portées sur l’extrême-gauche (8% en 2008). Lire la suite

Publicités

Municipales : les intentions de vote à Valence


Tendance des sondages : incertain
(maire actuelle : Alain Maurice, PS)

 

Candidat à sa réélection à la mairie de Valence, Alain Maurice (PS) ne part pas favori pour le scrutin des 23 et 30 mars prochains. La préfecture de la Drôme pourrait basculer à droite comme le montre un sondage BVA réalisé mi-mars.

 

Au premier tour, le candidat de la droite, Nicolas Daragon, à la tête d’une liste regroupant l’UMP et l’UDI arrive en tête avec 43% des intentions de vote. La liste du maire sortant, soutenue par le Parti socialiste, le Parti communiste, le MRC et le Parti radical de gauche, en obtient 36%. Il augmente son score par rapport au scrutin de 2008 (+2 points). Alain Maurice doit toujours faire face à une liste écologiste, qui réalise un très bon score (12% des intentions de vote pour la liste mené par Patrick Royannez) mais néanmoins en net retrait par rapport à l’élection précédente, où la liste de Michèle Rivasi avait obtenu 19% des suffrages. Lire la suite