54% des Français ne regrettent pas Nicolas Sarkozy

Tandis que François Hollande atteint de nouveaux records d’impopularité, Nicolas Sarkozy orchestre des apparitions pour se rappeler au bon souvenir des Français. Les spéculations sur son éventuelle candidature à l’élection présidentielle de 2017 vont bon train. Néanmoins, si l’ancien président rencontre un accueil très chaleureux parmi ses soutiens, force est de constater que l’empreinte qu’il a laissé dans l’opinion reste assez mitigée.

Aujourd’hui, seuls quatre Français sur dix déclarent « regretter Nicolas Sarkozy comme président de la République ». Parmi eux, seuls 18% disent le regretter « beaucoup », tandis qu’il n’est qu' »un peu » regretté par 22%.

Cette opinion n’a que peu évolué ces derniers mois. En octobre 2013 et en mars 2013, la proportion de Français ayant la nostalgie de l’ancien président était strictement identique (40%). Elle était un peu plus fort en octobre 2012, peu après l’élection présidentielle (44%) mais restait néanmoins minoritaire.

Regret Sarkozy graphique Lire la suite

Publicités

François Hollande, plus impopulaire que jamais

Les derniers sondages de popularité du président de la République montrent un nouveau recul de François Hollande dans l’opinion. Alors que la popularité du président s’était très légèrement redressée en décembre, celle-ci repart clairement à la baisse, sous l’effet d’un rejet de plus en plus fort de sa politique dans les rangs de la gauche. Ce rejet tient à deux causes principales. D’abord, un questionnement profond sur la politique menée, telle qu’incarnée par « pacte de responsabilité », trop éloigné du logiciel de gauche pour être largement accepté par la base électorale du président, surtout quand cette politique économique ne recueille aucun résultat perceptible pour l’instant. Deuxièmement, des interrogations sur la volonté du gouvernement à agir, relancées par le retrait de la loi famille. Conjointement, l’image du président a également été affectée par l’ « affaire Gayet », qui vient mettre en doute les qualités personnelles d’un président jusqu’ici considéré comme « sympathique » et « honnête ».

Tous les instituts mesurent une cote de popularité stable ou à la baisse pour le président, comme le présente le graphique ci-dessous (cliquez pour agrandir) :

Récapitulatif des sondages de popularité de François Hollande (% opinions positives)
Récapitulatif des sondages de popularité de François Hollande (% opinions positives)

Lire la suite